booba

Booba gagne son face à face avec Delormeau dans TPMP… (vidéo)

Après le passage de Rohff dans l’émission de Cyril Hanouna, TPMP, qui avait perdu face au chroniqueur Matthieu Delormeau dans une épreuve de force (voir ici), puis la victoire de Kaaris (voir ici), Booba avait fait savoir via ses réseaux sociaux qu’il aimerait bien être invité dans l’émission. Hier mardi 1er juin, il était donc sur le plateau pour parler de son actu et de sa chaîne OKLM notamment. Malgré une joute verbale entre B2O et Delormeau à propos des lyrics du Duc (dans La Faucheuse) que le chroniqueur pensent homophobes (voir ici), et qui a apporté un peu de tension  dans l’émission, l’affrontement au levée de poids (de 6kg) à bout de bras a bien eu lieu. Et malgré un “ça devient chaud là !”, c’est… Booba qui l’a emporté !

TPMP (31/05/16) – Booba face à Matthieu Delormeau :

ridsa

Ridsa : “Dans le rap, les artistes se soutiennent tous […] Moi, je suis un peu mis de côté” – Interview exclusive dans le magazine R.A.P. R&B #177

Le magazine R.A.P. R&B #177 est disponible chez tous les bons marchands de journaux (et à commander sur le site raprnb.com). Dans ce numéro spécial, retrouve Ridsa, l’artiste derrière les hits Là, c’est die, Pardon et J’m’en fous, dont il a dernièrement dévoilé le clip tourné – à 100 km – à Miami (voir ici), et qui cumule déjà plus de 3 330 000 vues. Alors que le 13 mai sortait la réédition de son album, Tranquille, il s’est livré dans une interview en toute simplicité, et sincérité, dans nos pages…

Dans ce numéro spécial qui comprend plus de pages et plus de posters, on retrouve les interviews et reportages avec JUL en couverture, MHD, Djadja & Dinaz, Alonzo, Niska, Lefa, The Shin Sekaï, Dj Snake, la MZ, Kool Shen, TLF, G-Eazy et Alessia Cara de passage à Paris… Les Big Posters de MHD et Maître Gims, ainsi que le poster géant (1m60) de Rihanna

L’interview commence comme ça :

R.A.P. R&B: On t’entend partout, mais on te connaît encore peu, qui se cache derrière Ridsa ?
Ridsa: Maxence, je viens d’Orléans, j’ai des origines espagnoles. C’est un peu confus parce que j’ai un 2e prénom italien aussi, Aldo. C’est une famille assez compliquée. Je ne m’intéresse pas trop aux origines parce que j’ai été beaucoup catalogué. Des gens pensaient que je venais du Maghreb donc ils ne m’écoutaient pas. Des gens racistes. Les origines, ça ne m’intéresse pas, tu peux être noir, blanc, tant que t’es cool, il y a aucun problème. Je suis né et j’ai grandi à Orléans, depuis 2 semaines, je suis à Paris. Avant d’être chanteur, je faisais un CAP de plomberie. J’faisais aussi des petites bêtises pour gagner un peu de sous, mais ça sert à rien d’en parler.

R.A.P. R&B: A l’écoute de l’album, on sent que le foot, c’était un truc assez important dans ta jeunesse. C’est exact ?
Ridsa: A la base, c’est vraiment ça que je voulais faire. J’ai commencé la musique à 19 ans. Une passion, tu commences à 10, 11 ans, moi j’ai découvert cette passion pour la musique tard. Le foot, c’est depuis tout petit. Plus jeune, on s’intéressait un peu à moi et après, j’ai eu pas mal de problèmes de croissance, à 16 ans, j’avais les os de quelqu’un de 14 ans. Je jouais à Ingré, le club où était Florian Thauvin qui joue aujourd’hui à Marseille. Thauvin, on a grandi ensemble, on était du même quartier. Après l’école, on était toujours ensemble. Aujourd’hui, c’est devenu compliqué, on s’est perdu de vue.

R.A.P. R&B: Se découvrir une passion pour la musique à 19 ans, c’est pas courant !
Ridsa: A cette époque, j’étais dans la plomberie, je traînais à droite, à gauche, j’ai un pote qui m’a dit : “Vas au studio.” J’avais déjà plein de textes parce que.….………… (à suivre dans le magazine R.A.P. R&B #177)

R.A.P. R&B #177 – Le Teaser :

Retrouve R.A.P. R&B sur :

Blog officiel : http://www.raprnb.com/
Facebook : https://www.facebook.com/RAPRnBMagazine
Twitter : https://twitter.com/RAPRNBlemag
Instagram : https://instagram.com/raprnb/

Pour commander les anciens numéros : http://www.raprnb.com/category/magazine/
Abonne-toi à notre chaîne YouTube : http://bit.ly/SWQUNt

drake

Drake : Une bagarre a eu lieu pendant sa pool party ! (Vidéo)

Lundi 30 mai, les États-Unis célébraient le Memorial Day, un jour férié au cour duquel les américains rendent hommage à leurs soldats morts, toutes guerres confondues, le plus souvent en faisant des barbecues et des pool partys, de grosses fiestas au bord d’une piscine. Bien qu’originaire du Canada, Drake ne déroge pas à la règle et s’est encore offert cette année une pool party mémorable.

Dans l’assistance, on pouvait notamment croiser Jaden Smith, le fils de Will, vêtu d’une belle salopette bleue. Alors que tout ce petit monde se déhanchait sur des sons de Drake, une bagarre a éclaté, mettant un peu de piment dans la soirée. Dans des vidéos shootées par des guests, on peut voir 2 demoiselles en venir aux mains. Pour le moment, on ne connaît pas les causes de cette embrouille.

 

Jaden Smith à la Pool Party de Drake :

 

troy ave

Troy Ave arrive en chaise roulante à son procès pour tentative de meurtre… (Vidéo)

Moins d’une semaine après la fusillade qui a coûté la vie à une personne, Ronald McPhatter, et blessé 4 autres individus lors d’un concert au Irving Plaza à New York, le principal suspect dans cette affaire, le rappeur de 33 ans, Troy Ave, paraissait lundi devant la cour criminelle de New York. Il est actuellement accusé de tentative de meurtre et possession illégale d’arme à feu.

En effet, la vidéo de surveillance placée dans les backstages de la salle de concert incrimine directement le Mc. On le voit faire feu sur quelqu’un. Il a également reçu une balle dans la jambe et s’est présenté ce lundi devant le juge en chaise roulante. Son avocat explique que son client est la victime dans cette histoire, qu’il n’a jamais tiré sur Ronald McPhatter, son garde du corps et ami de longue date, et que la vidéo “ne raconte pas toute l’histoire”. En attendant, le juge a refusé sa remise en liberté sous caution en attendant le jugement.

Troy Ave arrive devant le juge en chaise roulante :

HRZNS #4

PSO Thug, FK et Bridjahting, en concert le 1er juin à la Maroquinerie de Paris ! (Vidéos)

Et de 5 pour les soirées HRZNS ! Ce mercredi 1er juin, Yuma Productions organisera à la Maroquinerie (Paris), la 5e édition des soirées HRZNS ! Une fois encore, 3 artistes émergents mais au talent confirmé viendront défendre leur musique sur scène et ambiancer la foule. Au programme de cette 5e édition, le tandem du 17e arrondissement de Paris, proche d’Hayce Lemsi, PSO Thug, le nantais à l’univers planant FK et Bridjahting, le Mc de Gwada qu’on a notamment pu entendre avec Booba et Gato sur Mové Lang. Également présent pour faire bouger les têtes le Captain Nemo avec sa besace toujours pleine de nouveautés.

Pour choper tes places, c’est ici !

PSO Thug – LGL :

FK – CDD :

Bridjahting – Noir ici :

niska

Niska : “Je voulais vraiment dire que dans mon domaine, j’étais le maître” – Interview exclusive dans le magazine R.A.P. R&B #177

Le magazine R.A.P. R&B #177 est disponible chez tous les bons marchands de journaux (et à commander sur le site raprnb.com). Dans ce numéro spécial, on retrouve Niska, à travers 4 questions d’actu, de son actu à lui, entre son retour et sa vision du rap en 2016, à l’actu dans le monde… Niska, qui a déjà lâché les titres Zifukoro, Mustapha Jefferson et tout récemment M.L.C avec Booba, enverra son album le 3 juin avec notamment Sch, Maître Gims et Gradur en guests de luxe…

Dans ce numéro spécial qui comprend plus de pages et plus de posters, on retrouve les interviews et reportages avec JUL en couverture, MHD, Lefa, Alonzo, Djadja & Dinaz, Ridsa, The Shin Sekaï, Dj Snake, la MZ, Kool Shen, TLF, G-Eazy et Alessia Cara de passage à Paris… Les Big Posters de MHD et Maître Gims, ainsi que le poster géant (1m60) de Rihanna

L’interview commence comme ça :

R.A.P. R&B: Après Charo Life en octobre 2015, un retour exotique avec des freestyles aux 4 coins du monde…
Niska: J’ai laissé un petit moment de répit à mes fans parce que j’avais l’habitude d’envoyer beaucoup de sons. En janvier, j’ai décidé de revenir avec des morceaux complètement inédits pour bien marquer la différence entre les anciens et les nouveaux titres. J’ai commencé par balancer Maître Chien. Je voulais vraiment dire que dans mon domaine, j’étais le maître et que tous ceux qui faisaient comme moi, c’était des chiens. Après, j’ai sorti Boug en plus que j’ai tourné en Thaïlande. Je voulais montrer une autre facette de Niska, différente de ce que je faisais l’année dernière. Les gens ont apprécié. Du coup, je me suis laissé emporter et j’ai fait le dernier freestyle, Je suis dans l’truc. Le morceau était à la fois plein d’énergie et il permettait de dire au public que j’étais dans l’album. Cette année, j’ai beaucoup tourné. Je vis les trucs au jour le jour, je me dis que si ça trouve, demain, il y aura plus rien donc dans tous les endroits où je suis parti, je voulais ramener un souvenir…

R.A.P. R&B: L’avènement de la mouvance afro trap inspirée notamment par Niska…
Niska: Ce mouvement afrotrap, c’est pas un truc que j’écouterai dans mon MP3. Pour moi, c’est la continuité de ce que j’ai ramené. Moi, j’ai ramené un truc africain dans le rap et eux, l’ont vraiment africanisé au top. Une fois de plus, ça fait avancer la musique donc c’est très bien. Moi, si aujourd’hui je devais faire un choix, j’écouterais soit de l’afro, soit de la trap, mais je ne peux pas écouter les 2 dans un même morceau. Je pense que les messages sont différents. Quand j’écoute une musique africaine, c’est pour écouter un message chaleureux avec beaucoup de fraternité. Quand j’écoute de la trap, c’est pour écouter des saletés. On ne mélange pas les torchons et les serviettes. Quand on fait Sapés comme jamais, on n’est pas dans la violence. Pour moi, tu fais de l’afro, fais de l’afro, mais tu ne peux pas faire de l’afrotrap. Je suis tombé sur le morceau Champions League de MHD sur Internet par hasard. Je me suis dit : le délire ne me parle pas trop, mais ce mec-là va péter. J’ai vu le délire du clip, c’était pas ma came mais ça peut péter, et c’est ce qui a suivi….………… (à suivre dans le magazine R.A.P. R&B #177)

R.A.P. R&B #177 – Le Teaser :

Retrouve R.A.P. R&B sur :

Blog officiel : http://www.raprnb.com/
Facebook : https://www.facebook.com/RAPRnBMagazine
Twitter : https://twitter.com/RAPRNBlemag
Instagram : https://instagram.com/raprnb/

Pour commander les anciens numéros : http://www.raprnb.com/category/magazine/
Abonne-toi à notre chaîne YouTube : http://bit.ly/SWQUNt

booba

Booba dévoile un extrait d’un titre inédit à sa fille, Luna en vidéo… (Vidéo)

Alors qu’il félicitait ce week-end son poto Karim Benzema, vainqueur avec le Real de Madrid de la ligue de Champions, Booba attaque la semaine avec une exclue sympathique, un extrait d’un titre inédit. Et en guise de validation ultime, le Duc le fait écouter à sa fille Luna afin de savoir si elle aime ou non…

Booba – Extrait d’un titre inédit sur Instagram :

troy ave

La vidéo de la fusillade impliquant le rappeur Troy Ave fuite sur le Net…

Mercredi soir, une fusillade éclatait dans les backstages d’un concert au Irving Plaza à New York auquel participaient notamment T.I, Maino et Troy Ave. Les coups de feu tirés ont fait 4 blessés et un mort. On en sait un peu plus aujourd’hui sur les circonstances qui ont conduit à ce dramatique accident. le principal accusé en cause dans cette affaire serait le rappeur Troy Ave qui a été arrêté jeudi pour possession illégale et usage d’une arme à feu. Dans une vidéo qui a fuité sur le Net, on aperçoit clairement le Mc pénétrer backstage avec un calibre et faire feu. On a également appris que la victime était un proche du rappeur, Ronald McPhatter, âgé de 33 ans et que lors de la fusillade Troy Ave avait été blessé à la jambe. Certaines sources avancent qu’il se serait tiré dessus avec son propre gun.

Au lendemain de la tragédie, les artistes présents se sont exprimés publiquement sur le sujet. Bien que non-impliqué dans l’affaire, T.I a tenu à présenter ses condoléances aux victimes à travers un message sur Instagram : “Mon coeur est lourd aujourd’hui. Notre musique est faite pour sauver des vies, comme elle l’a fait pour moi et beaucoup d’autres. Mes sincères condoléances à la famille en deuil”. Le rappeur Maino a lui aussi tenu à rendre hommage à la victime de cette fusillade, expliquant au passage qu’il n’était absolument pas impliqué non plus dans cette affaire contrairement aux rumeurs qui laissent entendre que des tensions entre lui et Troy Ave étaient à la base de l’embrouille : “Ces 5 dernières années, moi, mon équipe et celle de Troy Ave avons eu de bonnes relations”.

La vidéo de Troy Ave faisant feu au concert :

Quelques heures avant le drame, T.I était dans les studios de Jimmy Fallon pour enregistrer un live du titre Come Down aux côtés d’Anderson.Paak :

major lazer

Ty Dolla $ign sur le nouveau single de Major Lazer, Boom ! (son)

Feront-ils aussi fort que Lean On (plus de 1,4 milliards de vues sur YouTube) ? Alors que le crew de Diplo, Major Lazer, prépare son nouveau projet (Music Is The Weapon) – avec Pharrell -, ils ont livré un nouveau single estival intitulé Boom sur lequel Ty Dolla $ign est en guest. Un titre extrait de la version Extended du dernier album, Peace Is The Mission. Rappelons que les singles qui ont été envoyés depuis Lean On, n’ont malheureusement pas conne le même succès… Egalement présent sur ce single : le producteur néerlandais MOTi, l’artiste dancehall new yorkais Kranium et le nigérien Wizkid (qui a collaboré avec Drake sur son morceau Ojuelegba et sur One Dance de Dreezy)…

Major Lazer & MOTi feat. Ty Dolla Sign, Wizkid & Kranium – Boom :

dj snake

Dj Snake : “Dans ma cuisine à Miami, j’ai fait Lean On en une heure et demi” – Interview exclusive dans le magazine R.A.P. R&B #177

Le magazine R.A.P. R&B #177 est disponible chez tous les bons marchands de journaux (et à commander sur le site raprnb.com). Dans ce numéro spécial, retrouve Dj Snake, le frenchie qui, en quelques années, est devenu l’artiste derrière quelques-uns des hits planétaires du moment. Proche de Diplo, de Skrillex ou encore de Gradur, ce natif de l’Île de France fait le pont entre ses influences rap et electro pour produire un son unique. Portrait d’un des Dj les plus en vue du moment…

Dans ce numéro spécial qui comprend plus de pages et plus de posters, on retrouve les interviews et reportages avec JUL en couverture, MHD, Lefa, Alonzo, Niska, Ridsa, The Shin Sekaï, Djadja & Dinaz, la MZ, Kool Shen, TLF, G-Eazy et Alessia Cara de passage à Paris… Les Big Posters de MHD et Maître Gims, ainsi que le poster géant (1m60) de Rihanna

L’interview commence comme ça :

R.A.P. R&B: On le sait peu, mais avant d’être Dj Snake, William est un mec né en Ile de France…
Dj Snake: Ouais, je suis un banlieusard du 95, Enghien-les-Bains, Ermont, tout ça. J’ai été là-bas de mes 10 ans à 19, 20 ans. J’ai encore tous mes potes là-bas. A chaque fois que je reviens en France, je fais toujours un tour dans le secteur. Avant ça, j’étais à Boulogne, mais j’étais trop petit là-bas. En vrai, toute ma jeunesse, mes 1res conneries, c’était dans le 95. Par contre, j’étais pas trop dans les études, j’ai arrêté l’école super tôt, à 16 ans, j’étais un passionné de musique. Au début, on était dans le délire graffiti. Après, quand j’ai eu un peu d’argent, j’ai acheté des platines, je me suis mis dans le son. Super jeune, je me suis mis à bosser dans un magasin de disques à Châtelet, Samad Records. Tous les gros Dj’s français venaient là-bas. Ils m’ont tous connu, j’avais 16, 17 ans, j’étais le petit qui scratchait derrière la caisse toute la journée. J’ai beaucoup appris là-bas, j’ai fait beaucoup de rencontres intéressantes. C’est là que j’ai fait mes classes.

R.A.P. R&B: Avant ça, quel est ton 1er contact avec la musique ? Ton 1er coup de cœur musical ?
Dj Snake: C’est le rap ! Le 1er album que j’ai acheté, c’est 2Pac, All Eyes On Me en 1996, j’ai 10 ans. Si ma mère savait ce qu’il disait dans ses textes, elle ne m’aurait pas laissé l’écouter à cet âge. Moi, à l’époque, j’étais un peu timide, quand il y avait les 1res boums, j’étais jamais le mec qui allait demander aux meufs de danser donc j’ai trouvé la planque dans la musique. J’étais le mec qui ramenait les CD’s 2 titres et qui mettait le son. Elle est pas mal cette arnaque pour esquiver le grand combat sur la piste de danse. Après, quand j’ai vu le film La Haine avec la scène de Cut Killer, c’est là que j’ai associé la musique au monde des Dj’s. J’ai eu mes 1res platines à 14 ans.

R.A.P. R&B: Parmi les Dj’s confirmés que tu as croisés, y’a-t-il eu une rencontre déterminante ?
Dj Snake: Cut Killer. Il a changé ma vie ce mec-là. Il a vu un petit jeune passionné.………… (à suivre dans le magazine R.A.P. R&B #177)

R.A.P. R&B #177 – Le Teaser :

Retrouve R.A.P. R&B sur :

Blog officiel : http://www.raprnb.com/
Facebook : https://www.facebook.com/RAPRnBMagazine
Twitter : https://twitter.com/RAPRNBlemag
Instagram : https://instagram.com/raprnb/

Pour commander les anciens numéros : http://www.raprnb.com/category/magazine/
Abonne-toi à notre chaîne YouTube : http://bit.ly/SWQUNt