Amel Bent, victime d’attaques racistes sur Twitter, elle répond !!!

Alors qu’elle cartonne en ce moment dans l’émission Danse avec les stars de TF1, Amel Bent s’est bien malgré elle retrouvé au centre d’une polémique. En cause, des propos qu’elle a tenus il y a 4 ans et selon lesquels elle se disait plus algérienne que française : “Je suis fière d’être Algérienne, fière d’être la fille de ma mère, mais je ne peux pas dire encore que je suis fière d’être Française. Aujourd’hui, je ne peux pas brandir un drapeau bleu blanc rouge. Pour moi, c’est plus facile de lever le drapeau de l’Algérie, alors que je ne connais pas l’Algérie.” Des propos extraits de leur contexte qui sont bizarrement réapparus sur Internet, et dont se sont faits l’écho de nombreux internautes mal intentionnés. Résultat, Amel a été l’objet de tweets douteux voire carrément racistes du genre :

D’abord silencieuse, Amel a ensuite choisi de s’exprimer sur le sujet et de répondre à la bêtise de certains par un simple message :

Ses fans se sont chargés du reste via leur message de soutien :

Finalement, Amel a décidé de s’exprimer plus officiellement via un communiqué : “Sachez que les personnes qui ont repris mes propos les ont changés afin de me discriminer… Comme n’importe quel citoyen, j’ai le droit d’être parfois très fière et parfois, au contraire, d’être en colère contre le système.” Elle précise ensuite le contexte : “Mon raisonnement disait simplement que j’avais un malaise en tant que banlieusarde et enfant d’immigrés, à cause du climat politique et polémique en France… […] Pour moi cela se traduisait par la gêne de crier haut et fort son amour pour la France, quand on se sent rejeté ou trop différent… […] En aucun cas j’ai dit ne pas aimer la France.” Toutefois elle conclut, en connaissance de cause, avoir : “honte de certains comportements, d’une certaine mentalité.” Mais “garde espoir, pour un avenir meilleur, avec pour seul mot d’ordre LA TOLÉRANCE.” Avant de finir sur un “Vive la FRANCE et vive la RÉPUBLIQUE.”