De passage au carnaval de Trinidad & Tobaggo le mois dernier, Usain Bolt a pu prouver qu’il était aussi à l’aise sur les pistes que dans les clubs pour danser le daggering ou dagger, danse jamaïcaine plutôt explicite, simulant l’acte sexuel. Une vidéo d’Usain en action lors d’une soirée a été postée sur le Net, puis des photos du champion exécutant cette même danse (mal vue même par les autorités jamaïcaines) sur scène. Des prestations, contraire pour beaucoup aux valeurs familiales, et qui n’ont pas été appréciées par le patron de Virgin Media, Richard Branson, qui  fait souvent appelle à l’athlète pour des spots de pub !

Pour Ne-Yo, cette danse serait certainement illégale aux Etats Unis :  “A New York on l’appellerait un viol !” a-t-il déclaré.

 usain dag 3usain_dag 1usain dag 2

Usain Bolt – petite leçon de dag à Trinidad & Tobaggo :