Aux termes d’un procès qui aura duré plusieurs semaines – le plus long de la Jamaïque selon certains – et suscité de vives réactions, Vybz Kartel a finalement été reconnu coupable de meurtre et condamné à perpétuité. Déjà condamné en 2011 pour une autre affaire de meurtre puis acquitté faute de preuves, l’artiste jamaïcain et 3 proches ont cette fois pris la peine maximale pour le battage à mort d’un homme dans sa résidence. Vybz ne pourra bénéficier d’une libération conditionnelle qu’après 35 ans de peine de sûreté.