Violente descente au magasin Ünkut : Rohff en garde à vue !

Le rap français vit certainement ses heures les plus tragiques. Après l’échange de messages violents sur les réseaux sociaux (voir ici), et la descente d’une équipe pour vandaliser le magasin Ünkut de Châtelet à Paris, dont le vendeur de 19 ans est toujours hospitalisé, entre la vie et la mort, Rohff s’est présenté à la police dans le nuit de lundi à mardi, (vers 4 heure du mat’), accompagné de son avocat, et a été placé en  garde à vue.

Dimanche soir, sur Instagram, Booba semblait défier Housni, lui proposant de venir le trouver sur “Paname” : “Il est où le gangster qui règle pas ses comptes sur le Net ? Trouve-moi à Paname, sale pédale […]” Le lendemain, lundi après-midi, un représentant du syndicat de police Alliance, Pascal Disant, parle d’un “opération commando !” Plusieurs personnes se sont en effet présentés à la boutique Ünkut et des témoins racontent qu’ils “ont alors demandé à parler à un employé de la boutique et une bagarre a éclaté,” blessant l’employé du magasin “à coups de pieds et à coups de poing.”

Ce matin  Rohff – qui s’est présenté lui-même au 1er district de la police judiciaire à Paris – a été placé en garde à vue dans le cadre de ce dossier. Parmi les premiers éléments de l’enquête : un témoin de la scène a assuré avoir reconnu Rohff parmi les agresseurs !