La technique ne satisfait pas forcément les fans des artistes disparus, mais après 2Pac (lors du festival Coachella en 2012), c’est au tour de Michael Jackson de faire son retour sous forme d’hologramme. Ainsi le King Of Pop a été ressuscité le temps d’aligner quelques pas de danse (dont le Moonwalk) en interprétant Slave to the Rhythm, extrait de son nouvel album posthume, Xscape. Sur Twitter, les réactions ont été mitigées, Nicki Minaj a même posé la question : “Dat was mike ?”

L’hologramme de Michael Jackson aux Billboard Music Awards 2014 :