Le deal a été officialisé. Apple vient de confirmer le rachat pour 3 milliards de dollars de Beats Electronic, la société de Dr. Dre et Jimmy Iovine qui développe la marque de casques Beats By Dre. Dre et Iovine deviennent ainsi des salariés d’Apple, au service d’Eddy Cue, le boss des services Internet chez Apple, ce qui coïncide avec l’arrivée à la tête d’Interscope (Eminem, Kendrick Lamar, LMFAO, Schoolboy Q, Black Eyed Peas…) de John Janick, qui jusqu’ici était le second de Jimmy Iovine au sein du label.

Le principal intérêt d’Apple dans ce rachat, outre la technologie développée par Beats By Dre dans ses casques et sa notoriété, est le service de musique en ligne, en streaming, mis au point par la société de Dre et Iovine. Un service qui faisait grandement défaut à Apple, qui pourtant s’est imposé avec iTunes dans le domaine de la vente de musique en ligne. Apple va ainsi pouvoir élargir ses services de musique sur la toile.

Jimmy Iovine a commenté ce rachat : “Au fond de mon cœur, j’ai toujours su que Beats appartenait à Apple. Quand on a conçu cette société, nous avons été inspiré par la capacité d’Apple à marier la culture et la technologie. L’investissement profond d’Apple auprès des fans de musique, des artistes, des auteurs et de l’industrie de la musique est quelque chose de spécial.”

Pour le patron d’Apple, Tim Cooke, cette transaction était évidente : “La musique est une partie importante de nos vies et occupe une place particulière dans nos cœurs à Apple. C’est pourquoi nous avons tenu à investir dans la musique et réunir ces équipes extraordinaires afin de pouvoir continuer à créer des produits et des services musicaux les plus innovants au monde.”