Samedi, une association de Fleury-Mérogis appelée la MIF (Mouvement intergénérationnel floriacumois) avait prévu d’organiser une soirée dédiée à la musique, avec plusieurs artistes au programme. Parmi eux, on retrouvait Niro. Pourtant, à quelques jours du concert, la Mairie de la ville refuse aux organisateurs l’accès à la salle pour la soirée. La raison évoquée par l’adjoint à la culture de Fleury-Mérogis, Jean-Marc Fresil : les textes Niro, tête d’affiche de la soirée, ne plaisent pas.

“On a vu les propos que tenait ce chanteur, et c’est à l’opposé de ce que nous faisons tous les jours pour l’égalité de chacun. Dans ses chansons, les femmes sont traitées plus bas que terre, pour nous, il n’est pas possible que la ville soit associée à ce concert”, explique l’adjoint. Résultat, une soirée annulée malgré les tentatives de discussions engagées par l’asso.

De son côté, Niro a tenu lui aussi à adresser un message à l’élu. Sur Twitter, il a envoyé : “Je vais débarquer avec 3000 meufs pour vous montrer à quel point je suis sexiste Mr. Jean Marc Fresil”.

nirofleury