En mai, une étude sur le rap américain déterminait si les Mc’s avaient plus ou moins de vocabulaire dans leurs textes que Shakespeare. On y découvrait alors que le Wu-Tang ou encore The Roots avaient un vocabulaire plus fourni que le célèbre dramaturge anglais. Aujourd’hui, le site Shake Dat Ass propose une étude comparative du même type entre les rappeurs français.

Le principe étant de déterminé quel est la plume du rap hexagonale la plus riche. Et la réponse est… Mc Solaar ! Avec 7691 mots, le poète se classe en 1re position devant le punchlineur ténébreux du 91, Alkpote. La Caution vient compléter le podium avec 6869 mots tandis que Booba est 5e avec 6832 mots. En fin de classement, Sexion d’Assaut, Orelsan et Swift Guad sont bons derniers avec environ 5700 mots.