Le Syndicat France Police dépose plainte contre Booba pour apologie du terrorisme…

En pleine promo pour son album D.U.C., Booba donnait il y a quelques jours une interview au journal Le Parisien dans laquelle il s’exprimait notamment sur les attentats commis contre le journal satirique Charlie Hebdo le 7 janvier. Ainsi lorsque la journaliste lui demande comment il a vécu ces actes terroristes, il rétorque : “J’étais étonné que ça ne se soit pas passé avant. C’est pas la 1re fois qu’ils faisaient des représentations du prophète. Quand j’ai vu ça, je me suis dit, ça ne va peut-être pas leur plaire. Moi, je suis spectateur. Je comprends aussi bien les Je suis Charlie que les Je suis pas Charlie. Dans la vie, il faut assumer ces choix. Si tu habites en Australie, aux bords d’une plage infestée de requins blancs, qu’on te le dit, que tu le sais et que tu continues à te baigner tous les jours, le jour où tu te fais croquer par un requin blanc, faut assumer. Ils savent à qui ils ont à faire les mecs. Ils s’attaquent à l’islam, ils savent très bien qu’il y a un courant extrémiste, ils savent très bien comment les mecs fonctionnent, ils ont pris le risque de continuer à les attaquer, quand on joue avec le feu on se brûle”.

Une déclaration qui a provoqué de nombreuses réactions sur la toile et que plusieurs personnalités politiques notamment ont condamné. Cet après-midi, on apprenait via un communiqué de presse que le syndicat France Police déposait plainte contre le rappeur pour apologie du terrorisme. Voici le communiqué du syndicat :

communiquedepresse