Nekfeu : Claude Guéant appelle au boycott de sa musique…

De passage sur Sud Radio ce dimanche, Claude Guéant a réagi sur la victoire de Nekfeu, récompensé du pris de l’album de musiques urbaines de l’année pour son album Feu lors des Victoires de la musique, vendredi soir. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien ministre et plume de Nicolas Sarkozy n’y est pas allé par 4 chemins et s’est offert un joli buzz. Après évocation de la phase de Nekfeu dans le morceau La marche datant de 2013 où le rappeur parlait de faire un “autodafé” contre ces “chiens de Charlie Hebdo”, il dit : “Nous sommes dans un pays de liberté. Je crois que la meilleure réactions, c’est que ses auditeurs cessent de l’écouter et d’acheter ses disques”, avant d’ajouter : “C’est insoutenable. Ce n’était pas à dire” tout en reconnaissant au début de la question qu’il ne connaît pas le rappeur.

Si pour le moment, Ken ne s’est pas exprimé sur le sujet, son collègue de L’Entourage, Deen Burbigo a posté une réaction sur Facebook : “

C’est un bel honneur que vous faites à Nekfeu Mr Guéant. Il est amusant de parler de “pays de liberté” et d’appeler au boycott d’un artiste dans le même communiqué…
Et puis entre nous Monsieur Guéant, trouver un prétexte vieux de plusieurs années pour attaquer quelqu’un qui défend des causes justes, ce n’est pas très noble de votre part. Étonnant !
Il est par ailleurs intéressant de noter que l’appel au boycott de certains pays étranger est interdit en France. Cela fait de nous le seul pays au monde où l’appel au boycott a été légiféré…

Bref. Voyons le positif. Un disc de platine. Une victoire de la musique. Des hommes politiques qui commencent à grincer des dents…

Que rêver de mieux ??”…