La MZ commente des images de leurs comptes Instagram… “Nekfeu, il a fermé la gueule aux gens et à nous en 1er …”

La Dictature, le 2e album de la MZ sort aujourd’hui vendredi 22 avril (dispo sur iTunes). Nous vous proposons ici de poursuivre l’interview entamée dans le magazine R.A.P. R&B #177, actuellement disponible chez les marchands de journaux. Dans cet entretien Jok’Air, Dehmo et Hache-P étudient avec nous une série de photos publiées sur leurs réseaux sociaux, et notamment leur compte Instagram. Une façon pour les Princes de Paris sud de revenir sur leur épopée, de la Côte d’Ivoire au rap français…

Voici les 6 premières photos qui ont été commentées dans le magazine R.A.P. R&B #177 :

odysee mz les princes KDBzik retour aux sources devoir memoire cover

“Nekfeu, il a fermé la gueule aux gens et à nous en 1er …” Jok’Air

 

Ici, nous poursuivons avec 12 autres photos :

retour aux sources

RETOUR AUX SOURCES #2

 

Jok’Air: Je suis avec mon petit frère Dan a.k.a Barksdale, mon oncle et ma tante. On est au village, là où ma mère est née, c’est plus près de la capitale du Ghana, Accra que d’Abidjan. Michael Jackson a fait des recherches sur ses origines et il s’avère qu’il venait de là-bas. J’viens du même endroit que lui, c’est pas moi qui le dit frère (rires) !

Dehmo : Il vient de la 4e maison au fond à gauche (rires)…

Jok’Air: Le village de ma mère, c’est à côté d’une grande ville, Abengourou. Plusieurs villages se collent et Jackson, c’est 2, 3 villages plus loin. Mais c’est la même famille. Là-bas, ils ont tous la même tête que moi.

Hache-P: Moi, je suis de Man, c’est plus proche de la Guinée que d’Abidjan.

Dehmo: Moi, je ne suis pas loin d’Abidjan. Ma famille, c’est compliqué, je suis djula et bété, les 2 ethnies qui s’opposent le plus en Côte d’Ivoire.

“Michael Jackson a fait des recherches sur ses origines et il s’avère qu’il venait de là-bas. J’viens du même endroit que lui…” Jok’Air

 

grand bassam #2

#PrayForGrandBassam

 

Jok’Air: J’ai été choqué comme pour ce qui s’est passé en Turquie, en Belgique, au Bataclan, partout, tous les attentats. C’est la même émotion, je suis un être humain avant tout. Forcément Bassam, je connais, j’y suis déjà allé, mais je ne me dis pas que parce que c’est en Côte d’Ivoire, je suis plus touché. Je serais un bâtard de réfléchir comme ça.

Dehmo: A cette heure-ci, tu es en sécurité nul part mais il faut continuer à vivre. J’ai pas de recette pour ne pas avoir peur, chaque être humain est comme il est. Il faut surtout pas s’arrêter de vivre.

Jok’Air: Si tu as une meuf à aller baiser à Molenbeek, vas-y (rires). Il ne faut pas avoir peur.

“Je ne me dis pas que parce que c’est en Côte d’Ivoire, je suis plus touché. Je serais un bâtard de réfléchir comme ça.” Jok’Air

 

grand bassam

DES TITRES QUI BLESSENT

 

Jok’Air: Truc de fou gros ! “Dont 4 blancs”, truc de fou. Ce sont 2 images différentes que j’ai collées. “14 civils tués dont 4 blancs,” on est obligé de préciser ça tu penses ? Pour moi, le mec qui a écrit ça doit être viré, radié du journalisme.

Dehmo : “Dont 4 blancs”, ça veut dire que les 10 noirs, c’est à toi de les imaginer. On ne doit pas faire de différence. Un mort, il est mort.

Jok’Air : Et pour l’article sur le film Twelve Years A Slave, tu ne peux pas faire la promo d’un film sur l’esclavage et dire : “Un film coup de fouet”. Le film La vie est belle (sur la Shoah, Ndlr), tu ne diras pas : “Un film qui gaze”. Si les mecs qui ont écrit ça travaillent encore à 20 Minutes, je m’indigne. Je ne pense pas que ce soit la même personne, mais c’est un magazine raciste. Si eux parlent comme ça, nous aussi, on va y aller franco, c’est un truc raciste.

“20 Minutes, je m’indigne. […] C’est un magazine raciste.” Jok’Air

 

clip

LES MONSTRES MARINS

 

Hache-P: C’est cet été quand on est parti au bled, c’est une scène du clip Akwaba qu’est dans l’album. On est sur la lagune abidjanaise, la lagune mystérieuse d’Abidjan. Tu tombes gros, tu ressors plus, on te tire en bas. Ce ne sont pas des légendes, c’est la vérité, il y a des gens qui tirent. La pirogue bougeait trop. Là, c’est à Block Hauss, c’est un petit village. Moi, je suis resté un mois là-bas, je me ressource là-bas.

Jok’Air: Hache-P, tu dis pas que t’as failli nous faire tomber. Au début, on était 5 sur le truc, un mec est tombé, il est jamais remonté. On nous a dit de ne pas le dire (rires) !

 

kalash

FIN DE LA KALASH

 

Jok’Air: On a enlevé la kalash (qui accompagnait souvent leurs visuels, Ndlr) à cause des attentats. Avant, on montait sur scène avec une kalash derrière. Par respect, on l’a enlevé. On a décidé de ça après les attentats de Charlie Hebdo. Avant, on nous faisait des remarques, on s’en battait les couilles. On a pris en maturité, c’est un truc qui ne nous correspond pas, il faut dire ce qu’il est . C’était artistique cette kalash, mais aujourd’hui, les gens mélangent tout.

Dehmo: A la base, c’était pour mettre un logo juste et dire que notre musique mitraille. Après, tu connais, les gens ont dit qu’on faisait les gangstas.

 

savonnette

LA SUBSTANCE

 

Dehmo: Pour moi, cette photo c’était une punchline parce que ceux qui bicravent des plaquettes, ils savent que la plaquette, elle est jamais à 100 grammes exactement. Comme par hasard, cette plaquette, elle était aux couleurs de Paris et elle faisait 100 grammes. C’est très rare cette photo. Tout le monde ne connaît pas, c’est vraiment ceux qui sont dedans. Après, ça ne veut pas dire qu’elle est à moi !!!

 

L'amourduboule

Pour l’amour du Boule…

 

Dehmo: Voilà, ça c’est un vrai boule ! C’est sur le clip MD (voir ici). Qu’ils arrêtent de nous bassiner avec leur boule de meufs qui vont H24 à la salle…

Jok’Air: Ça, c’est pas des boules pour les petits zizis, c’est des boules pour les grosses bites. Je pensais même pas qu’il allait le mettre dans le clip.

Hache-P: Là, un vrai boule bien cellulité… Pas trop, mais bien ! Ce boule-là, il est pas flasque. C’est du semi flasque. Nous, on aime que les gros jus de toutes façons. Après, pendant les clips comme ça là, on reste professionnel !

Dehmo: Il y en a qui sont professionnels et d’autres qui ne le sont pas. Cette photo, c’est ce que tous les garçons veulent faire à une fille. Après dans les commentaires, ça dit : “Vous n’en avez pas marre de mettre des meufs dans vos clips ?” Non, on n’en a pas marre ! On fait les clips qu’on veut. On fait ça au feeling au niveau des thèmes.

“Qu’ils arrêtent de nous bassiner avec leur boule de meufs qui vont H24 à la salle…” Dehmo

 

niska

BIG UP AU RAP FRANÇAIS

 

Jok’Air: Niska, c’est simple, je ne le connais pas personnellement. On connaît juste des gens en commun de son quartier. Après, on a fait ça aussi avec Vald, on le connaît. Dans le game, on est arrivé en même temps, c’est un mec qu’on a beaucoup croisé, qui mérite, qui est très bon.

Dehmo: On a une image de groupe renfermé sur lui-même, mais on respecte le travail des gens. On a toujours du respect. Quand on a posté ça, Niska, c’est un des mecs qu’on entendait partout, il ne lâchait pas le steak sur les réseaux. On aurait pu croire qu’il allait avoir un disque d’or avec tout le bruit qu’il faisait. C’est ça le problème dans la musique, il y a plus de bruit que de gens qui se déplacent pour vraiment soutenir. C’est dommage.

“Le problème dans la musique, il y a plus de bruit que de gens qui se déplacent pour vraiment soutenir. C’est dommage.” Dehmo

 

booba

BOOBA, #POURNOUSPARNOUS

 

Jok’Air : C’est un extrait vidéo où Booba dit en gros : on est jamais mieux servi que par soi-même. C’est ça la définition de La Dictature, faire le boulot soi-même. On s’est affilié avec des mecs qui ont ralenti le truc, qui n’étaient pas sûrs d’eux. Il était temps de se montrer nous-mêmes. On a commencé le rap comme ça, en faisant tout nous-mêmes. On a voulu céder une partie du travail à d’autres personnes (Jok’Air fait allusion à la séparation du groupe et de la structure KDBZik, Ndlr), on a vu que c’était que de la merde. Donc on repart comme à l’ancienne.

“On a voulu céder une partie du travail à d’autres personnes, on a vu que c’était que de la merde. Donc on repart comme à l’ancienne.” Jok’Air

 

Dehmo : On a une responsabilité sur Affaire de famille aussi, c’est d’avoir accepter des choses qu’on aurait pas dû faire, comme la date de sortie. C’était trop prématuré. C’est le 1er album de toute ta carrière et on te dit : “Vas-y, on est le 28 mars, ton album sort le 18 avril.” !?

 

C&TQ

MZ & CHRISTINE

 

Jok’Air: Elle est trop forte ! Je suis parti en Côte d’Ivoire en avion, aller-retour, j’ai écouté que ça. Elle bouffe 99% du rap français frère. Même dans sa gestuelle… C’est une star, on ne doit pas passer à côté d’un truc comme ça. C’est monumental Christine & The Queens. C’est bien pour n’importe quel mec de cité de s’intéresser à ce qui se passe dans la musique française. Elle, elle s’intéresse à ce qui se passe dans le rap. Elle aurait pu faire un feat avec Georgio, mais elle l’a fait avec Booba. Tu vois comment ses fans ont reçu le truc, elle a fait un communiqué pour dire : je m’en bats les couilles de ce que vous pensez, moi je fais ce que j’aime.

Dehmo: Pour ça, elle a un putain de bon point. Parce que c’est rare que des artistes hors rap viennent s’intéresser à ce qui se passe dans le rap. C’est bien aussi ce qu’a fait Booba, ne pas changer sa manière de rapper (le morceau Here, Ndlr). Que chacun soit resté comme il est.

Jok’Air: La meuf reprend du Kanye West dans son album (dans le titre Paradis Perdu, Ndlr). Elle a une culture !

 

smile

FUCK LES CAINRIS !?

 

Hache-P: J’ai mis ça le jour où j’ai vu le clip Rich Homie Quan avec Rim’K, (le morceau Everyday, Ndlr). Moi, j’aime bien Rich Homie Quan, je sais ce qu’il est capable de faire. Je kiffe le Rich Gang. Mais franchement, ce qu’il a fait dans ce son-là, il a pas respecté l’artiste. Il se fout de la gueule des gens. De toute façon, ils ont qu’à se faire enculer les rappeurs US, ils en ont rien à foutre de nous. Un rappeur US dès qu’il vient faire un concert ici, il fait le malin.

Dehmo : Je pense qu’il y a une majorité de rappeurs qui agissent comme ça, ils se mettent sur un pied d’estale, ils nous regardent de haut.

Jok’Air : Mais, par exemple, tu regardes le concert de Drake à Bercy, c’était magnifique. Il y a des artistes et ceux qui ne le sont pas. Après, on est allé voir A$ap Rocky, c’était de la merde !

Hache-P : Il y a des feats réussis aussi comme le 2Chainz, Booba : C’est la vie… The Game, La Fouine (le morceau Caillra For Life, Ndlr). Quand The Game, il dit : “Prosternez-vous, celle-là, c’est pour vous” (rires) !

Jok’Air : Mc Solaar, Missy Elliott, pour moi, c’est le plus gros feat français/cainri (le morceau All N My Grill, Ndlr).

 

tattoo

TATOUEY DE LA TETE AU PIEY !

 

Dehmo: Moi, j’ai failli me faire tatouer parce que je galérais. Je suis allé chez le tatoueur avec Jok’Air, je ne savais pas ce que je voulais faire. Au final, heureusement que je ne l’ai pas fait, j’aurais regretté.

Hache-P: Moi, jamais, je ne peux pas. Si je le fais, je deviens le plus tatoué de tous, j’attaque la tête…

Jok’Air: C’est ce que disent les gens pas tatoués. C’est comme quand tu dis : si j’étais attaquant, j’aurais mis 20 buts. Moi, bientôt j’attaque l’intérieur de la bouche, je voudrais me faire tatouer ‘Embrasse-moi’. Je voudrais faire un peu partout sauf les jambes. J’aime bien tout ce qui est artistique dans la vie, je ne me pose pas de limites. Je crois en Dieu, mais je n’ai pas de religion fixe parce que pour moi, la religion est une source de conflits.

Hache-P: La religion, c’est personnel, que les rappeurs arrêtent de parler de religion.

Jok’Air: Tu rentres chez moi, il y a un Coran, il y a la Vierge Marie, des trucs de Bouddha. On respecte toutes les religions.

“La religion, c’est personnel, que les rappeurs arrêtent de parler de religion.” Hache-P