Quelques heures à peine après la sortie de l’album surprise de Beyoncé dans lequel elle évoque les infidélités de son mari, une jeune femme, Rachel Roy, ex-femme de l’ancien compère de Jay Z, Damon Dash, a lâché un message laissant entendre que c’était elle, la fameuse maîtresse dont parle Bey dans son album.

Alors que la Queen B fait référence dans son morceau Sorry à “Becky with the good hair”, Rachel a posté – puis supprimé – une photo sur Instagram avec en légende : “Good hair don’t care”. Immédiatement, l’armée de fans de Beyoncé s’est jetée sur cette dernière, accusée également d’être à l’origine de l’incident entre Solange et Jigga dans l’ascenseur en mai 2014. Mentionnée et harcelée par les supporters de Beyoncé, la jeune femme a écrit : “Je respecte l’amour, le mariage, la famille et la force. Ce qui ne devrait pas être toléré, c’est le harcèlement, sous toute ses formes”.