Ridsa : “Dans le rap, les artistes se soutiennent tous […] Moi, je suis un peu mis de côté” – Interview exclusive dans le magazine R.A.P. R&B #177

Le magazine R.A.P. R&B #177 est disponible chez tous les bons marchands de journaux (et à commander sur le site raprnb.com). Dans ce numéro spécial, retrouve Ridsa, l’artiste derrière les hits Là, c’est die, Pardon et J’m’en fous, dont il a dernièrement dévoilé le clip tourné – à 100 km – à Miami (voir ici), et qui cumule déjà plus de 3 330 000 vues. Alors que le 13 mai sortait la réédition de son album, Tranquille, il s’est livré dans une interview en toute simplicité, et sincérité, dans nos pages…

Dans ce numéro spécial qui comprend plus de pages et plus de posters, on retrouve les interviews et reportages avec JUL en couverture, MHD, Djadja & Dinaz, Alonzo, Niska, Lefa, The Shin Sekaï, Dj Snake, la MZ, Kool Shen, TLF, G-Eazy et Alessia Cara de passage à Paris… Les Big Posters de MHD et Maître Gims, ainsi que le poster géant (1m60) de Rihanna

COUVE R.A.P. R&B #177

L’interview commence comme ça :

R.A.P. R&B: On t’entend partout, mais on te connaît encore peu, qui se cache derrière Ridsa ?
Ridsa: Maxence, je viens d’Orléans, j’ai des origines espagnoles. C’est un peu confus parce que j’ai un 2e prénom italien aussi, Aldo. C’est une famille assez compliquée. Je ne m’intéresse pas trop aux origines parce que j’ai été beaucoup catalogué. Des gens pensaient que je venais du Maghreb donc ils ne m’écoutaient pas. Des gens racistes. Les origines, ça ne m’intéresse pas, tu peux être noir, blanc, tant que t’es cool, il y a aucun problème. Je suis né et j’ai grandi à Orléans, depuis 2 semaines, je suis à Paris. Avant d’être chanteur, je faisais un CAP de plomberie. J’faisais aussi des petites bêtises pour gagner un peu de sous, mais ça sert à rien d’en parler.

R.A.P. R&B: A l’écoute de l’album, on sent que le foot, c’était un truc assez important dans ta jeunesse. C’est exact ?
Ridsa: A la base, c’est vraiment ça que je voulais faire. J’ai commencé la musique à 19 ans. Une passion, tu commences à 10, 11 ans, moi j’ai découvert cette passion pour la musique tard. Le foot, c’est depuis tout petit. Plus jeune, on s’intéressait un peu à moi et après, j’ai eu pas mal de problèmes de croissance, à 16 ans, j’avais les os de quelqu’un de 14 ans. Je jouais à Ingré, le club où était Florian Thauvin qui joue aujourd’hui à Marseille. Thauvin, on a grandi ensemble, on était du même quartier. Après l’école, on était toujours ensemble. Aujourd’hui, c’est devenu compliqué, on s’est perdu de vue.

R.A.P. R&B: Se découvrir une passion pour la musique à 19 ans, c’est pas courant !
Ridsa: A cette époque, j’étais dans la plomberie, je traînais à droite, à gauche, j’ai un pote qui m’a dit : “Vas au studio.” J’avais déjà plein de textes parce que.….………… (à suivre dans le magazine R.A.P. R&B #177)

R.A.P. R&B #177 – Le Teaser :

Retrouve R.A.P. R&B sur :

Blog officiel : http://www.raprnb.com/
Facebook : https://www.facebook.com/RAPRnBMagazine
Twitter : https://twitter.com/RAPRNBlemag
Instagram : https://instagram.com/raprnb/

Pour commander les anciens numéros : http://www.raprnb.com/category/magazine/
Abonne-toi à notre chaîne YouTube : http://bit.ly/SWQUNt