Zlatan Ibrahimovic : “J’aide plus ce pays que François Hollande”, son interview délirante pour Le Monde…

Zlatan Ibrahimovic termine sa saison 2015/2016 avec des déclarations de toute beauté. Après l’annonce de son départ du PSG : “Mon dernier match demain au Parc des Princes. Je suis venu comme un roi, je pars en légende”, en toute modestie, il refait parler de lui aujourd’hui dans les colonnes du journal Le Monde. Et le suédois – qui retrouvera bientôt le Stade de France avec la sélection de son pays face à l’Irlande – a une fois encore fait parler son ego. Lorsqu’on lui parle de son salaire de 2015 en évoquant le chiffre de 20 millions d’euros, il rétorque d’abord : “Seulement”. Puis il développe : “Pour moi, on achète des joueurs sur le marché qui ne devraient même pas s’y trouver. Mais c’est le marché qui décide des prix et non la passion ou les médias. Le marché dit : « Ça, c’est votre prix. Voici ce que dit le marché. » Si un autre joueur gagne tant, et que moi je suis dix fois meilleur que lui, combien ça fait ? Dix fois plus”.

Et quand on lui demande combien il paye d’impôts, il répond à côté de la plaque mais toujours avec son aplomb légendaire : “Quel genre de Président est François Hollande. j’aide plus le pays qu’il ne l’aide”. Enfin, dernier moment de bravoure de cet entretien souvent surréaliste, le moment où Zlatan est interrogé sur ce qu’il pense de la France, dans sa globalité. Il se contente de dire : “Ibra est venu et il a pris le pouvoir en France”. Du grand art… Ou pas !