Avec le clip de son nouveau single, Tunnel Vision, le jeune rappeur floridien et farfelu (aussi bien pour ses problèmes de justice, que ses propos ou ses vidéos sexistes dans les médias et ses réseaux sociaux) Kodak Black (qui voulait dernièrement se taper contre Lil Wayne, voir ici) met le doigt sur des maux qui déchirent les Etats Unis depuis la nuit des temps, la haine et la racisme. Avec l’arrivée au pouvoir de Donald Trump qui risque bien de raviver les tensions raciales, notamment dans l’Amérique des rednecks et du Ku Klux Klan, ce malaise est le thème de cette vidéo engagée du rappeur d’origine haïtienne de 19 ans qui s’adressait déjà aux haters dans ce single produit par Metro Boomin’

Kodak Black – Tunnel Vision :