Si nous nous sommes tous laissés aller à penser que Maître Gims invectivait le Boss du label Wati B avec le titre clash Marabout, ce qui est certainement le cas (voir ici et ici), l’auteur s’est lui-même expliqué sur son compte Instagram, et en intro du clip. En postant des photos du clip sur Insta, Meugui a donc livré en commentaire une explication à ce morceau clash résonnant comme un véritable règlement de comptes. Et visiblement, si l’on peut penser que Dawala était la cible de ce “diss-track” dansant, il n’est pas la seule personne visée par le texte de Gims, c’est pourquoi il ne cite pas de noms !

Le message de Maître Gims à propos de Marabout :

“J’ai toujours dédicacé mes chansons aux gens qui me soutiennent.
Mais celle-ci s’adresse à ceux qui m’ont lâché. Aux marabouts modernes. Et à leurs mauvais tours. A ceux qui m’ont trahi. Et à leurs faux-semblants.

Parce qu’ils sont peu nombreux, mais parce qu’ils étaient proches… La violence d’une trahison est dans la confiance qu’elle abîme, et sa tristesse, dans les souvenirs qu’elle efface… Plusieurs personnes sont visées dans ce texte. Elles se reconnaîtront. J’ai choisi de ne pas citer leurs noms. Car nommer quelqu’un c’est encore l’estimer… MG.”