La vie de couple chez les Carter n’est pas de tout repos. Alors que le foyer vient de se trouver un logement de rêve pour la rentrée, leur enlevant une épine du pied, voici que l’album de Jay Z tout fraîchement sorti sur sa plateforme Tidal remet de l’agitation dans le cocon. En effet, après que Beyoncé dans Limonade ai à demi-mots accusé son mari de tromperies, ce dernier confirme. Dans le morceau éponyme 4:44, Sean rappe : “Je m’excuse, j’ai souvent dragué (…) J’ai joué avec tes émotions parce que j’étais sans émotion. […] Et si mes enfants savaient, je ne sais même pas ce que je ferais. S’ils ne me regardaient plus de la même manière, je mourrais probablement de honte. […] Qu’y a-t-il de bon dans un ménage à trois quand tu as trouvé ton âme sœur ?” Puis dans Family Feud, en feat avec sa femme, il ajoute : “Laisse-moi tranquille Becky” en référence à la chanson Sorry de sa femme dans laquelle elle évoquait la fameuse maîtresse : “Becky with the good hair”. Alors simple coup de buzz ou vraies confessions ?