NINHO – MAMACITA


 

Tête brûlée, dur à raisonner
Donc j’ai pas d’chance en amour
J’suis en bas dla tour avec la tête du réseau et l’gérant du four
Après minuit, on s’voit si tu veux
Mais à midi j’dois retourner bosser
Tu m’disais : “Arrête, va chercher du taff sinon laisse tomber,
J’veux pas qu’le père de mon fils fasse le bandit
Et qu’à 6 heure, on vienne le chercher chez moi…”
Mais moi, j’t’écoutais pas j’coupais les loki
Parce que les veines des ient-cli faisaient de l’eczéma
Nouvelle liasse, nouvelle location
Elle me disait : “bébé, fais attention !” (bah ouais, ouais)
Quartier disciplinaire de Fleury, j’suis en rotation

REFRAIN (X2)
Oh mamacita, oh mamacita
Est-ce que tu m’supporteras toda la vida
Parce que j’suis un traficante de la calle
Et qu’un jour, j’peux me faire capturer par les mbila

Un dernier coup de fil
Un dernier ient-ient
Et mon cœur passe par la fenêtre comme le yo-yo
J’me rappelle de nous, j’me rappelle d’avant
Y’a rien qui a changé, nan, même pas ton numéro
Euro, euro, euro, euro, je sais qu’ça peut gâcher ma vie (gâcher ma vie)
Juste toi et moi à bord du vaisseau, les 2 pieds dans la Ferrari (dans la Ferrari)

PONT
Des liasses en dessous du lit
Inséparables comme Clyde et Bonnie (oui)
Vie de bandit, de gros bonnet
Mais sois silencieuse sur tout c’que j’ai commis
Des liasses en dessous du lit
Inséparables comme Clyde et Bonnie (oui)
Vie de bandit, de gros bonnet
Mais sois silencieuse sur tout c’que j’ai commis

REFRAIN (X4)
Oh Mamacita oh mamacita
Est-ce que tu m’supporteras toda la vida
Parce que j’suis un traficante de la calle
Et qu’un jour, j’peux me faire capturer par les mbila

 

Ninho – Mamacita :