Martin Shkreli est souvent surnommé “l’homme le plus détesté d’Amérique”, non pas parce qu’il a acheté l’album unique du Wu-Tang Clan – quoique – mais surtout parce qu’il avait multiplié par 20 le prix d’un médicament de lutte contre une maladie rare dont il avait acheté les droits. L’homme de 34 ans avait par la suite acheté Once Upon A Time in Shaolin, l’album du Clan de Staten Island vendu aux enchères à un seul exemplaire. Depuis, le biznessman avait multiplié les provocations, menaçant à plusieurs reprises de détruire l’album et s’embrouillant avec Ghostface Killah. 

Shkreli wu tang
Martin Shkreli

Cette drôle d’histoire va peut-être trouver son épilogue puisque le fameux album a été mis en vente aux enchères avec le message suivant :J’ai décidé d’acheter cet album comme un cadeau au Wu-Tang Clan, pour les remercier de leur formidable impact sur la musique. A la place, j’ai reçu du mépris de la part d’au moins un de leur membres (les moins intelligents), et le monde dans son ensemble a échoué à voir mon objectif, qui était de sérieusement valoriser la musique. Je suis curieux de voir si le monde valorise la musique autant que moi. J’ai donné de l’argent à de nombreux groupes de rock et rappeurs au fil des années, pour m’assurer qu’ils puissent continuer à produire leur art, comme très peu d’autres gens le feraient. A tout moment, je pourrais annuler cette vente et aller jusqu’à détruire cet album, par frustration. Je donnerai la moitié des bénéfices de cette vente à la recherche médicale. Je ne vends pas cet album pour augmenter ma fortune — mes entreprises et moi-même avons tout ce qu’il nous faut. J’espère que quelqu’un qui aime la musique pourra être trouvé pour recevoir cette oeuvre unique, et la rendre disponible pour tout le monde.”

Si vous avez (au moins) 1 million à claquer, l’annonce est ici.