Lartiste: sa mise au point sur l’industrie musicale!

On l’a vu récemment: Lartiste est assez remonté sur les coulisses de l’industrie musicale. Après son coup de gueule contre les achats de vues suivi de son #YouTubeChallenge, le rappeur-chanteur qui vient de sortir Catchu a tenu à mettre les choses au clair. Pour ça il a écrit un long message sur Facebook qui semble spontané.

Dans ces quelques lignes, il revient sur l’enquête qui l’aurait visé à propos d’achats de vues, les coulisses de la signature de Marwa Loud sur son label et les propositions qu’il a reçues en maison de disque pour son prochain projet ! Nous vous laissons découvrir ce message très intéressant sur la partie invisible du game:

“Un message pour tous mes supporters, je sais que certains d’entre vous se demandent pourquoi je me prends la tête à essayer de faire le justicier et a justifié mes chiffres.
C’est relou j’en ai pas besoin, je sort de 2 Cigale pleines à craquer avec une ambiance de folie, les chiffres sont là, on a été numéro 1 en télé, en radio et en club pendant plus de 15 semaines, je vous laisse imaginer les retombées pour des indépendants comme nous.
Parce que le problème est bien là, nous sommes en indé et les médias ne nous ont pas fermé la porte, le succès populaire est là et je n’ai pas hésité à faire des émissions radios télé des plateaux pour conquérir un plus large publique.
Nous avons prouver qu’un label indépendant monté par deux jeunes banlieusards, peut proposer des projets mainstream et travailler, comme, si ce n’est mieux que les plus grandes majors.
Une enquête a été lancé contre nous pour soit disant prouver qu’on achète nos vues mais devinez quoi l’enquête n’a rien donné. En même temps des dj’s nous ont contactés pour nous dire qu’ils recevaient des menaces de boycotte si il ne cessait pas de jouer ce titre. Les gens ne le savent peut être pas mais il y a un classement des titres les plus joués en club et chocolat a écraser ce classement grâce à vous et aux dj’s qui jouaient le titre. Autre dossier, quand je discutais avec Marwa Loud et ça famille pour la signer sur notre label, une maison de disque très connu à tentée de nous doubler en proposant à une jeune artiste de 20ans avec à l’époque un seul titre sur YouTube à 12M de vues, ouvrez vos oreilles, une avance flat c’est à dire non remboursable de 100 000 € et un contrat à 50/50. Nous les avons appelé et menacé et Marwa (l’honneur lui revient) a finalement préféré signé avec le PMP pour un vrai développement. Tout ce qu’on récolte on le mérite les gens ne vois que ce qui est visible (normal) mais il y a 365 jours dans une année et autant de coups de putes qu’on est obligé de traiter contrer et enterrer. Mes interventions ces derniers temps ne sont pas pour démasquer des rappeurs, comme dirait mon frero J. je n’en voudrais jamais à un gosse de la misère de vouloir s’en sortir) mais les majors qui à bout de souffle veulent agir comme dans la street. Dommage pour elles, c’est notre territoire ça. Alors n’oubliez pas on est capable de faire votre boulot mais vous, vous êtes incapables de faire le notre. On vous emmerde et une dernière infos je viens de refuser une avance 1M € pour le prochain album car je ne signe pas avec des gens qui veulent des parts de marché pour mieux vendre leurs sociétés. À bon entendeur le prochain petit con servira d’exemple. PS: les fautes d’orthographes je m’en tape c’est déjà relou d’écrire autant 😂😂😂”

Que pensez-vous de ces propos?