Le gratin du football mondial avait rendez-vous à Londres ce soir. La FIFA organisait comme chaque année sa cérémonie pour récompenser les meilleurs joueurs et entraineurs de l’année, ainsi que le plus beau but avec le trophée Puskás. Et les Français n’ont pas été en reste pendant cette soirée.

On commence par une légende nationale du sport: Zinédine Zidane. L’entraineur du Real Madrid ajoute un nouveau trophées à son armoire qui doit être déjà bien pleine. Zizou a été élu entraineur de l’année. En gagnant la Ligue des Champions, le Championnat d’Espagne, la Supercoupe d’Espagne et la Supercoupe d’Europe, ZZ s’est donné toutes les chances de remporter ce titre.


Le natif de Marseille a compté sur son talent mais aussi sur ses joueurs pour remporter ces coupes. A commencer bien sûr par Cristiano Ronaldo, qui a été élu meilleur joueur de 2017. Une récompense attendue de tous et qui conforte un peu plus sa position de favori à sa propre succession pour le Ballon d’or.

Sergio Ramos, Kroos, Modric et Marcelo sont les autres madrilènes a avoir été nommé dans le XI de l’année, dans lequel figure également les néo-parisiens Neymar et Daniel Alves.

Le 11 complet: Buffon (Juventus) – Daniel Alves (PSG), Sergio Ramos (Real Madrid), Bonucci (AC Milan), Marcelo (Real Madrid) – Modric (Real Madrid), Kroos (Real Madrid), Iniesta (Barcelone) – Messi (Barcelone), Neymar (PSG), Ronaldo (Real Madrid)

Un autre français a été honoré puisqu’olivier Gioud (Arsenal) a remporté le trophée Puskas qui récompense le plus beau but de l’année grâce à son incroyable coup du scorpion sous la barre qu’il a inscrit contre Crystal Palace en janvier.

Parmi les autres récompenses: la Hollandaise Lieke Martens a été joueuse de l’année, Francis Koné (Togo) a reçu le prix du fair-paly de l’année après avoir sauver la vie du gardien de ses adversaires en championnat tchèque alors qu’il s’étouffait avec sa langue suite à un choc et les Celtic ont gagné le trophée réservé aux meilleurs fans.