La carrière de Meek Mill est une vraie succession de hauts et de bas. Il l’a d’ailleurs bien résumé dans son album sorti cet été : Wins & Losses (Victoires et défaites en VF) qui a été plutôt bien accueilli et qui a même été accompagné par la sortie d’un court-métrage.

Mais le protégé de Rick Ross est voué à ce que les choses se passent mal. Le rappeur de Philadelphie a été condamné à une peine de 2 à 4 ans de prison par un juge de sa ville pour violation de probation. Alors qu’il savait que ses délits seraient fortement punis, l’ex de Nicki Minaj s’est fait remarqué 2 fois par la justice en 2017 : une fois pour avoir fait de la moto en Y dans les rues de New-York et une autre pour une bagarre à l’aéroport de Saint-Louis.

Juste avant de passer au tribunal, il a lâché un dernier message à ses fans comme s’il se savait perdant d’avance… : “On part en guerre pour notre liberté… ils disent qu’on est égaux… je voulais juste jouer comme si j’étais Randall et être un Eagle (Randall Cunningham est un ancien joueur de football américain des Eagles, l’équipe de Philadelphie, NDLR)… je jouais le quarterback et mon pote était le receveur… c’était jusqu’à ce que le football se fasse écraser par une seringue… sur le trottoir”.