Esclavage en Libye : ils se mobilisent et manifestent à Paris… mais la marche dégénère ! [Vidéo]

Le reportage de la chaîne américaine CNN (repris par les médias français comme France 2 ou Le Monde), a ouvert les yeux à pas mal de monde sur ce qui se passe encore en 2017 en Afrique : l’esclavage. Alors qu’en réalité, l’asservissement de l’homme par l’homme, donc l’esclavage, n’a jamais réellement cessé, notamment dans certaines parties d’Afrique et du moyen-orient et encore ailleurs, il est dommage qu’à notre époque il faille attendre un reportage d’une chaîne comme CNN pour que soudainement tout le monde s’affole, et s’indigne. Mais mieux vaut tard que jamais.

Le doc tourné en août 2017, montre une triste réalité : des migrants “subsahariens” vendus pour 800$ comme des esclaves.… Voilà donc qu’à la suite de la diffusion de ce reportage, les consciences se sont éveillées, les personnalités issus de différents horizons – l’ivoirien Alpha Blondy ou l’animateur de RFI Claudy Siar en tête – appelant à se mobiliser, notamment à se rendre devant les ambassades de Libye dans tous les pays du monde pour faire passer ce message de colère, de révolte, et appeler à la réaction des dirigeants (d’Afrique et d’ailleurs) et autres organisations internationales comme la CEDEAO.

Porté par l’Appel à la mobilisation du Collectif contre l’Esclavage et les Camps de Concentration en Libye (CECCL), des milliers de personnes se sont réunis devant l’ambassade libyenne à Paris, au chant de “libérez nos frères” avant de marcher vers les Champs-Elysées.

Aujourd’hui besoin d’une vrai solidarité !

Une publication partagée par blackmesrimes (@blackmesrimes) le

Incroyablement triste en 2017 😥🙏🏾

Une publication partagée par Alonzo (@alonzofficiel) le

 

Marché d’esclaves en Lybie . 2017 . Tout va bien.

Une publication partagée par Waly Dia (@waly_dia) le

Ainsi, après que des artistes comme Black M, MHD, Naza, Ninho, Mac Tyer, Soprano, Maître Gims ou Alonzo, aient relayé ces informations, d’autres ont également participé à cette manifestation de ce 18 novembre : Niska, Gradur, KeblackMokobé, Dosseh, Calbo d’Ärsenik, Shone

On dit qu’il ne faut pas oublier l’histoire pour ne pas qu’elle ne se répète… C’est adage est plus que jamais d’actualité. Il ne faut pas s’endormir sur nos acquis, et pour les dirigeants de ce monde, intellectuels, médias, personnalités influentes, comme tout un chacun (après avoir fermé les yeux) : il n’est jamais trop tard pour se mobiliser et agir.

#ambassade#lybie#esclavage#criminel

Une publication partagée par Calbo Arsenik (@calboarsenik) le

 

Rdv 6 Rue chasseloup-laubat Paris venez Nombreux ! 💪💪 #EsemblePlusFort #Stopesclavage #JeNeSuisPasAVendre

Une publication partagée par Zifukoro Delta Charlie (@niska_officiel) le

👊🏽👊🏽👊🏽🙏🏾🙏🏾🙏🏾 #partagezaumaxsvp #ContinuezDeDénoncerCesAtrocités #StopLesclavage

Une publication partagée par @gradurofficiel243 le

Marché d’esclaves en Lybie . 2017 . Tout va bien.

Une publication partagée par Waly Dia (@waly_dia) le

 

Que justice soit faite 🤝🙏🏾✊ ✌️

Une publication partagée par Snap: Keblackbomaye👻 (@keblackofficiel) le

Malheureusement, devant un sujet aussi grave, il est dommage de voir une manifestation aussi importante (et lourde de sens) dégénérer, et c’est ce qui est arrivé. La violence policière ayant dû intervenir… à cause de quelques-uns venus délivrer un autre message !

Quand la #manifestation #contrelesclavage en #Libye dégénère ! #lecombatcontine

Une publication partagée par R.A.P. R&B (@raprnb) le