70 : les années pendant lesquelles Lomepal aurait voulu vivre et l’âge qu’il ne pense jamais atteindre. Voici en une phrase le résumé de ce morceau, le 6ème extrait de FLIP à être clipper.

Comme à chaque vidéo, le rappeur se creuse pour trouver des concepts. Après celui à l’arrache sur l’univers du skate, celui où il joue un animateur TV sadique, le voici grimé en vieillard, en référence à ce fameux âge qui lui fait peur – et celui qu’il aurait s’il avait connu les années 1970. Accompagné par ses potos JeanJass et Caballero, eux aussi maquillés en anciens, ils continuent leurs délires de jeunes, à base de grosses rides et de skate.

Après s’être transformé en femme pour la cover de son 1er album solo, le rappeur sud-parisien montre qu’il a l’art du travestissement.

Le 1er décembre, une nouvelle édition de ce projet solo va sortir, en mode Deluxe avec 3 titres inédits. De quoi renforcer son show sur scène : Pal-Pal sera en concert dans toute la France en 2018, avec un final à l’Olympia de Paris, le 4 octobre.