La Sexion d’Assaut se reforme pour le concert de Lefa : “On va s’enfermer dans une maison, on va faire du sale !” [Vidéos]

Ce jeudi 14 décembre, Lefa se produisait en solo lors d’un concert à La Maroquinerie à Paris. Mais, outre la performance de Fall, c’est un évènement quasi-historique qui a retenu l’attention : la reformation d’un groupe parisien déjà mythique, la Sexion d’Assaut. Ainsi, Barack Adama, Maska, Black M, JR O Crom, Doomams, L.I.O. et Maître Gims ont rejoint Lefa sur scène, histoire de faire taire les rumeurs et confirmer le retour de la Sexion… et forcément la préparation du tant attendu 3e album studio, Le retour des rois.

Devant l’équipe au complet, Lefa a pris la parole, et ses propos ont été clairs : “Comme vous le voyez, il n’y a jamais eu d’histoires dans la Sexion d’Assaut. Sexion d’Assaut, ça a toujours été une famille, on a grandi ensemble… Et moi, ça me fait chaud au cœur d’être là avec tous mes frérots aujourd’hui, en particulier H-Magnum qui a toujours cru en nous, c’est l’un des 1ers à nous avoir repéré, c’est lui qui nous a présenté à Dawala, il nous a toujours accompagné […]. Les petits frérots sont là avec Dadju qui marche aujourd’hui, les Franglish, toute la famille, DeBeing aussi qui doit pas être loin… Le fait d’être tous ensemble comme ça, ça me fait vraiment chaud au cœur, surtout qu’on a commencé par des petits salles comme ça et c’était déjà le feu. Ce soir, je vois que c’est toujours le feu, le fuego ! Alors voilà, vous inquiétez pas, ça prendra le temps que ça prendra, il y a encore des projets qui doivent arriver : comme vous le savez, Maître Gims arrive avec son album Ceinture Noire qui va tout baiser encore une fois. Et 6 ans, et 7 ans, et 8 ans de règne, et ça continue… OK !? Et du coup, après ça, vous en faites même pas, on est là, on est connecté, on va s’enfermer dans une maison, on va faire du sale !

Confirmant les liens qui unissent les membres de la Sexion, et les projets en solo et en commun à venir, Fall n’a pas manqué de big up les potes et artistes qui ont permis au groupe d’exister ainsi que ceux sont apparus dans le sillage de l’immense succès du groupe du Wati B : du très important H-Magnum, à plus jeunes Dadju, Abou DeBeing ou encore Franglish, qui avaient tous fait le déplacement. L’histoire est en marche…