Le public vs Snapchat, suite. Depuis la dernière mise à jour installée au fur à mesure chez les utilisateurs, le réseau social au petit fantôme s’est mis une bonne partie de sa communauté à dos. Moins simple d’utilisation, plus orientée vers les marques et les influenceurs : de nombreux utilisateurs se sentent lésées avec cette MAJ. Au point que certain ont décidé de quitter le réseau, de réinstaller l’ancienne version ou de carrément lancer une pétition.

Malgré les près de 1,2 millions de signataires de cette dernière, pas question pour Snapchat de faire marche arrière, ils ont trop besoin de générer des revenus. C’est le boss de la société, Evan Spiegel, qui l’a lui-même annoncé dans un discours tenu à la conférence Goldman Sachs Internet & Technology, ajoutant même qu’il se sentait plus proche de l’application depuis la mise à jour.

Pas sûr que cela convienne les Snapeurs de ne pas migrer vers Instagram dont le succès des stories, concurrentes direct de Snapchat, ne cessent de croître