Encore une histoire trouble qui fait tâche pour une grande marque. La compagnie Starbucks se retrouve empêtrée dans un fait qui s’apparente à du racisme et le rappeur T.I. semble déterminé à leur faire payer cette faute.

Le 12 avril dernier, à Philadelphie, 2 hommes noirs ont été arrêtés dans un Starbucks… car ils n’avaient rien commandé ! Une histoire incroyable et pourtant vrai. Ces 2 individus attendaient une 3ème personne avant de consommer et celle-ci est bien arrivée… une fois que la police a procédé à l’arrestation des personnes avec qui il avait rendez-vous. Une vidéo de cette scène dans laquelle on peut voir les 2 hommes se faire menotter sans montrer le moindre signe de résistance ou de contestation a très vite tourné sur les réseaux sociaux.

Beaucoup de personnes blanches ont réagi en estimant qu’il ne leur est jamais arrivé une telle mésaventure dans la même situation. En effet, il semble bien que ces 2 personnes – relâchées un peu plus tard par la police – aient été victimes de discrimination et la marque a réagi en présentant ses excuses et réaffirmé sa volonté de lutter contre ces agissements. Des mots qui n’ont pas l’air de suffire à calmer T.I. qui a appelé au boycott total de la marque.

Après avoir critiqué ces entreprises comme Starbucks ou H&M qui connaissent des agissements racistes dans leurs établissements sans être inquiétées par la justice, il appelle à leur faire payer et a commencé à divulguer des adresses des concurrents…

I ain’t spending no more of my bread wit em… urge y’all not to either 🤷🏾‍♂️

Une publication partagée par TIP (@troubleman31) le

Nah …. 🖕🏽that!!!! Reciprocity’s our policy!!!! #USorELSE✊🏽

Une publication partagée par TIP (@troubleman31) le

This is a start. More to come. #USorELSE

Une publication partagée par TIP (@troubleman31) le

Après Gucci Mane, Tip s’est trouvé un nouvel ennemi d’envergure !