Booba, Rohff et Kaaris se sont encore clashés dans la nuit !

C’est reparti pour un nouveau round dans le combat entre Booba et ses fidèles adversaires. Cette fois-ci, c’est Rohff qui a attaqué Booba dans un long commentaire pour réagir à la vidéo de 2013 que Kaaris a relayé et dans laquelle B2O critique Johnny Halliday et relativise son succès.

Dans ce message, Housni accuse une nouvelle fois Booba d’acheter des streams et des téléchargements sur iTunes. Il rappelle aussi que son rival n’a pas de “mega hit populaire” comme Qui est l’exemple?, single extrait de La vie avant la mort (2001), écoulé à 800 000 exemplaires. Il rappelle également que les ventes du Code 2 l’horreur avait dépassé celles de 0.9 (2008).

Il accuse ensuite Booba de faussement remplir la U-Arena en offrant 35 000 places (sur les 40 000 possibles dans la salle du 92) racontant qu’à l’époque du 1er Bercy de Booba (2011), Kaaris aurait reçu 1800 invitations.

Booba a répondu en faisant une capture de ce message, lui répondant qu’il a déjà vendu 30 000 places pour sa date à l’U-Arena, le 13 octobre prochain. Il précise que Kaaris n’a jamais eu la moindre invitation pour le Bercy de 2011. Ces chiffres étant invérifiables, c’est parole contre parole.

Et alors que Rohff accuse Kopp que des places soient bradées pour son concert, Booba a ressorti une capture d’écran d’une offre Groupon (qui fait des prix sur des places pour des événements) pour le Zénith du Vitriot (2013).

Dans un dernier post, Booba balance un extrait d’un showcase où son public le back sur Génération Assassinpeut-être pour montrer l’ambiance qu’il y a à ses showcases et là c’est Kaaris qui s’est mis à lui réponde, l’accusant notamment d’être responsable d’une mauvaise ambiance dans le rap…

🏍

Une publication partagée par KOPP92i In üs we trust (@boobaofficial) le

Rohff a une nouvelle fois répondu en remettant un extrait de son fameux concert au Zénith, affirmant qu’il était à guichet fermé et que même des fans ont dû attendre dehors.