Parmi les grandes messes annuelles auxquelles se rendent les rappeurs américains, le Gala du MET (Metroplitan Museum of Art) à New-York est l’un des plus prestigieux et plus glamour. L’édition de cette année (dont vous pouvez voir un résumé ici) réunissait la crème des people US avec de nombreuses stars dont Nicki Minaj, qui en profité pour annoncer la sortie de son 4ème album qui devenait presque inespérée.

Avec l’arrivée des 2 singles Barbie Tingz et Chun-Li, on se doutait que Nicki Minaj préparait son grand retour. C’est désormais officiel avec l’annonce de la sortie d’un album intitulé aussi simplement qu’efficacement: Queen. Un petit tournant dans la carrière de la rappeuse, elle qui mettait le mot “pink” (rose) dans les titres des 3 1ers projets. Avec ce nom, la Black Barbie prouve aussi qu’elle veut reprendre sa place de reine du rap US, un trône qui lui est disputé par sa rivale Cardi B, dont le succès fulgurant a totalement éclipsé la Trinidadienne.

La date de sortie annoncée le 15 juin n’est également pas anodine : c’est le jour où Nas, son ex, publiera également un nouveau projet, après des années de quasi-silence, entièrement produit par Kanye West.

De quoi faire le buzz pour une artiste qui en a absolument besoin…