Spike Lee fait son retour à Cannes avec son nouveau film BlacKkKlansman ! [Bande-annonce]

Absent du festival depuis son film Jungle Fever sorti en 1991, Spike Lee a fait son retour à Cannes avec son nouveau film qui faisait partie des plus attendus de la compétition et qu’il a présenté au jury hier soir : BlacKkKlansman.

Entouré de l’équipe du film et de sa famille (sa femme Tanya Lewis Lee, sa fille Satchel et son fils Jackson), le producteur et réalisateur engagé montait les marches du 71ème Festival de Cannes ce 14 mai.

Spike Lee et le fils de Denzel Washington, John David…
Spike Lee entouré de sa femme, sa fille et son fils…
Le bisou !

Dans ce nouveau long métrage, le réalisateur américain qui alterne pendant 2 heures polar classique et film politique, porte à l’écran une histoire aussi véridique qu’invraisemblable qui s’est déroulée dans la fin des années 70.

Il s’agit de l’histoire de Ron Stallworth (interprété par John David Washington, le fils de Denzel) et de Flip Zimmerman (Adam Driver a.k.a Kylo Ren dans les derniers Star Wars), un flic afro-américain et son collègue juif qui sont parvenus à infiltrer le Ku Klux Klan (institution américaine née en 1865, raciste, antisémite, criminelle, prônant la suprématie blanche). En pénétrant les hautes sphères de cette organisation, ils devaient empêcher cette dernière de prendre le contrôle de la ville de Colorado Springs, la 2ème plus grande ville de l’État du Colorado.

Pour ne pas se faire démasquer (rappelons qu’il est noir), Ron Stallworth va participer aux échanges du KKK par téléphone ou par courrier, laissant son collègue juif, Flip Zimmerman, prendre sa place aux événement lorsque sa présence était nécessaire. Grace à l’énergie qu’il a déployé, et à ses nombreuses manœuvres souterraines, Ron Stalworth est parvenu à saboter bon nombre de rassemblements et de manifestations du Ku Klux Klan.

En lice pour la Palme d’or, ce film renoue complètement avec l’engagement social et politique de Spike Lee dans sa filmographie, en établissant notamment un parallèle à peine déguisé entre l’idéologie du suprématiste blanc David Duke qui veut « rendre sa grandeur à l’Amérique » et le slogan de Donald Trump, arboré notamment par Kanye West, “Make America Geat Again”.

BlacKkKlansman – Bande annonce (VO) :

Le film sortira le 10 août aux Etats-Unis et le 22 en France !