Kendrick Lamar humilie une fan qui emploie le mot « nigga » ! [Vidéo]

Il y a des sujets qui sont aussi tabous que complexes dans la société américaine, comme l’usage du mot « nigger », negro en VF. Ce mot utilisé de manière raciste pendant des siècles a été repris à leur compte par les afro-américains pour un usage quasi-exclusif. Une fan de Kendrick Lamar a fait les frais de cette spécificité américaine.

Lors d’un concert donné au Hangout Festival (Alabama), Kung-Fu Kenny a fait monter une spectatrice sur scène pour qu’elle chante un de ses morceaux. Ce n’est pas un nouveau car le Californien l’a déjà fait lors d’autres concerts… mais cette fois-ci les événements vont prendre une drôle d’ampleur. La spectatrice (blanche, un détail qui va s’avérer crucial) commence à rapper m.A.A.d cityextrait du 2ème album de Kendrick Lamar. Seulement dans le morceau, le rappeur répète plusieurs fois le « N-Word » si tabou, donc la  jeune Delaney les répète.

Le leader de TDE va alors stopper la jeune femme et lui dire de se censurer. Magré ses excuses, la fan n’arrive pas à repartir et sort sous les huées de la foule.

La scène divise sur les réseaux. Kendrick a-t-il eu raison, dans la mesure où une règle tacite interdit aux Blancs d’utiliser ce mot, ou tord puisque si lui l’emploie, c’est normal que ses fans le fasse aussi, quelque soit leur couleur de peau ?

Le débat est lancé.