Un 1er procès avait déjà donné raison à Apple en 2011 et Samsung avait été condamné à verser 400 millions de dollars à son concurrent. Le groupe sud-coréen avait fait appel. L’affaire est alors remontée jusqu’à la Cour suprême des Etats-Unis qui avait annulé la sanction et renvoyé le dossier à un tribunal ordinaire.
A l’issue de plusieurs jours de délibération, les jurés ont fini par trancher dans ce contentieux vieux de presque 7 ans (et reposant sur une question de brevet)  en donnant une fois de plus raison au groupe américain.

Le groupe sud-coréen Samsung devra verser 533 millions de dollars d’amende (133 millions de plus que lors du 1er verdict) à Apple pour avoir copié le design de l’iPhone. Rappelons qu’Apple réclamait plus d’un milliard de dollars là où Samsung était disposé à dédommager la marque à la pomme à hauteur de 28 millions.
Bien que le modèle incriminé ait été retiré du marché, Samsung devra aussi payer une amende de 5 millions de dollars pour l’usage de fonction de l’iPhone (toujours dispo sur certains modèles). Ce qui fait monter l’amende totale à un montant de 539 millions de dollars !

Un revers pour la firme sud-coréenne qui -à en croire le communiqué de presse qu’elle a diffusé- semble bien déterminée à faire un nouvel appel de cette décision : “Nous envisagerons toutes les options pour obtenir un résultat qui ne gêne pas la créativité et une juste concurrence pour toutes les sociétés et les consommateurs.”

Les 2 groupes, iPhone et Samsung, se partagent aujourd’hui 35% du marché mondial du mobile. A suivre…