Booba est-il le dernier poète français ? Mate le documentaire qui répond à la question… [Vidéo]

Booba est-il le dernier poète français ? Même si les vrais le savent, une partie du public -qui peine encore à comprendre le rap- a plus tendance à percevoir le Duc de Boulogne comme l’archétype du rappeur bling-bling que comme un grand parolier.
Et pourtant, au delà du hardcore, on trouve dans les textes de Booba, lorsqu’on les scrute à la loupe (et pas forcément d’ailleurs), une vrai recherche dans la façon d’écrire. Un style et une plume qui avait déjà attiré l’attention de Thomas A. Ravier qui l’avait comparé à Louis-Ferdinand Céline dans la Nouvelle Revue française en 2003.

En effet, grâce à un style très imagé, quasi cinématographique, et à une plume truffée d’analogies aussi justes qu’inattendues, Booba parvient à transmettre des images qui sonnent et surprennent l’auditeur par leur force et leur crudité. C’est -entre autres- ce que nous explique Souheil Medaghri dans son documentaire intitulé Booba, des poèmes sans poésie (disponible sur Youtube).

Un commentaire de texte intéressant qui donne encore des clés pour mieux comprendre l’œuvre de Booba.

Booba, Des Poèmes Sans Poésie :