Maître Gims dévoile l’histoire et le visuel de son manga, Devil’s Relics ! [Photos]

On sait depuis quelques mois que le projet de bande-dessinée de Maître Gims a trouvé un éditeur (Glénat), qu’il s’agit d’une collaboration avec le dessinateur Yoshiuasou Tamura et que l’on découvrira ce manga en librairie à la rentrée prochaine, en octobre avait déjà annoncé le rappeur de la Sexion d’Assaut. La date est désormais connue, le 1er tome de son manga sera commercialisé le 10 octobre 2018, et il sera présenté au salon Japan Expo qui se tient du 5 au 8 juillet à Villepinte. Mais Meugui a donné encore un plus d’infos ce mardi 4 juin sur Instagram, comme la couverture et l’histoire de cette BD, intitulée Devil’s Relics.

Alors que son jeune frère Darcy, qui le suit de près dans cette aventure, venait de publier une petite vidéo de Gims en train de coloriser un dessin, ce dernier a posté sur Insta un visuel qui sera la couverture de ce N°1. Maître Gims, qui sera présent à la convention Japan Expo pour en parler, en a aussi profité pour nous en raconter l’histoire :
Depuis qu’un gigantesque Quasar a anéanti la Lune, le monde, privé de toute force gravitationnelle, est plongé dans un chaos sans nom et sans lumière. Dans cet univers de poussière grise nommé Ters, la vie est si aride qu’elle assèche jusqu’aux âmes les plus nobles. La milice a tout pouvoir, la pauvreté régit les cœurs. L’homme n’a plus d’imagination. L’unique légende qui demeure dit que le Diable a disparu.. La voix des plus anciens raconte que six parures sont dispersées dans l’immensité des plaines et que chacune de ces reliques octroie un pouvoir abyssal à quiconque s’en empare. Braves et belliqueux se déchirent pour les trouver. Mais l’obsession épuise. Et l’espoir s’amenuise.. Kaïs et ses deux compagnons, Miléna et Magnum, sont contraints de fuir leur village devenu trop dangereux. Acclamés « justiciers » par le peuple, condamnés « hors-la-loi » par le pouvoir, leur épopée commence, et à mesure que leur quête progresse, l’ombre d’une menace grandit.. La Route sera longue et sans promesse d’arrivée. Dans son apprentissage du Stream, une force spirituelle sombre et grandiose, Kaïs doit découvrir d’où il vient pour comprendre qui il est.
Mais la vision d’un homme s’arrête, là où la Vérité du monde commence..

Pour ceux qui souhaiteraient croiser Gims à la 19ème édition de la Japan Expo, le salon se tiendra du 5 au 8 juillet au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte.
De son côté, Meugui continue ses exploits musicaux avec son dernier album, Ceinture noire, a été certifié triple disque de platine, seulement 2 mois après sa sortie, avec plus de 310 000 albums vendus.

Depuis qu’un gigantesque Quasar a anéanti la Lune, le monde, privé de toute force gravitationnelle, est plongé dans un chaos sans nom et sans lumière. Dans cet univers de poussière grise nommé Ters, la vie est si aride qu’elle assèche jusqu’aux âmes les plus nobles. La milice a tout pouvoir, la pauvreté régit les cœurs. L’homme n’a plus d’imagination. L’unique légende qui demeure dit que le Diable a disparu.. La voix des plus anciens raconte que six parures sont dispersées dans l’immensité des plaines et que chacune de ces reliques octroie un pouvoir abyssal à quiconque s’en empare. Braves et belliqueux se déchirent pour les trouver. Mais l’obsession épuise. Et l’espoir s’amenuise.. Kaïs et ses deux compagnons, Miléna et Magnum, sont contraints de fuir leur village devenu trop dangereux. Acclamés « justiciers » par le peuple, condamnés « hors-la-loi » par le pouvoir, leur épopée commence, et à mesure que leur quête progresse, l’ombre d’une menace grandit.. La Route sera longue et sans promesse d’arrivée. Dans son apprentissage du Stream, une force spirituelle sombre et grandiose, Kaïs doit découvrir d’où il vient pour comprendre qui il est. Mais la vision d’un homme s’arrête, là où la Vérité du monde commence.. @fudegami @fresh_prince93r #Morvan #Glenat #Fayard #Manga #Japanexpo #Devilsrelics #octobre2018

Une publication partagée par Maître GIMS (@maitregims) le

Les persos de Devil’s Relics :