Chaque année, les meilleurs footballeurs attendent avec impatience les résultats du principal trophée individuel du football mondial, le Ballon d’Or. Une récompense entièrement dominée depuis 2008 par Lionel Messi et Cristiano Ronaldo (5 trophées pour le Barcelonais, 4 pour le néo-Turinois). Mais avant cela, il sera également décerné, “The Best”, reprenant le principe du Meilleur Joueur FIFA qui avait été arrêté en 2009, le 24 septembre prochain.

Pour ne pas se faire de concurrence, il récompensera les performances sur la saison (de juillet à juillet) alors que le BO est remis en fonction des performances sur l’année civile. La fédération internationale a d’ores et déjà communiqué la liste des 10 entraineurs et des 10 joueurs en lice pour remporter le trophée et évidemment, les français sont à l’honneur après leur succès au Mondial russe.

Pour les coachs, on retrouve donc Jurgen Klopp, finaliste de la Ligue des Champions avec Liverpool, Diego Simeone, vainqueur de l’Europa League avec l’Atletico Madrid, Gareth Southgate (Angleterre), Ernesto Valverde (Barcelone), Massimo Allegri (Juventus), Stanislav Cherchesov (Russie), Zlatko Dalic (Croatie), Pep Guardiola (Manchester City). Evidemment, Zinédine Zidane, vainqueur de sa 3ème Ligue des Champions et Didier Deschamps, sélectionneur vainqueur du Mondial avec les Bleus, sont eux aussi nommés et font même clairement figure de favoris pour ce trophée.

Pour ce qui est des joueurs, aucune surprise avec la présence des habitués Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, vainqueurs respectifs de la Champion’s League et de la Liga. Harry Kane et Mohamed Salah, meilleur buteur et meilleur joueur de Premier League, les belges Eden Hazard et Kevin de Bruyne ainsi que le croate Luka Modric font eux aussi parti des nommés. Enfin, 3 joueurs français complètent cette liste, en la personne de Raphaël Varane, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé pour savoir qui sera the best !

Il y a donc de belles chances pour que les français réalisent un doublé, avant d’espérer un potentiel Ballon d’Or, ce qui serait une 1ère depuis Zidane en 1998. A l’époque, la France venait de remporter son premier titre mondial…