Booba a été placé en isolement dans la prison de Fleury-Mérogis

Après l’épique combat entre son équipe et celle de Kaaris, Booba passe une nouvelle fois par la case prison, tout comme les 10 autres personnes impliquées dans cette baston. Ce n’est pas la 1ère fois que le rappeur du 92 se retrouve au trou. En 1998, il était déjà tombé pour le braquage d’un taxi. Il avait profité de cette incarcération pour écrire de nombreux textes des albums Mauvais œil et Temps mort – dont l’inoubliable La lettre – et a récemment fait remarquer qu’il était enfermé quand la France avait gagné sa 1ère Coupe du monde. En 2002, il avait fait une autre peine en détention provisoire à la Santé après une fusillade pour laquelle il a été blanchi par la suite.

Pour des raisons de sécurité évidentes, Booba a été placé à l’isolement, un statut accordé aux personnalités incarcérées. Il est d’ailleurs dans le même espace de la prison que le terroriste Salah Abdeslam qui a participé aux attentats du 13 novembre 2015, même si les 2 ne s’y croiseront pas. Une source de la maison d’arrêt a déclaré au Parisien : “C’est un quartier d’isolement, il faut éviter de prendre des risques avec un détenu médiatisé comme ça. Là où il est, il ne pourra pas être racketté par exemple”. Cet avantage lui permet d’avoir une cellule et une douche individuelles ainsi qu’un accès à une salle de sport tandis que son entourage, dont Gato Da Bato, ont été placés en unité transitoire avant d’être transféré dans des cellules classiques. L’équipe du K2A a été emmenée à Fresnes pour éviter que les groupes ne se croisent de nouveau.

Passés en comparution immédiate, les participants à la bagarre qui a causé des dégâts et des désagréments dans l’aéroport de Paris-Orly ont vu leur procès reporté au 6 septembre. Si tout le monde semble avoir exprimé des regrets, il est difficile à l’heure actuelle de connaître la sanction qui va être ordonnée. Les peines maximales sont de 100 00 euros d’amende et 7 ans de prison pour les faits qui leur sont reprochés…