Eminem répond à Machine Gun Kelly avec le virulent KILLSHOT ! [Son]

La guerre ne fait que commencer entre Eminem et Machine Gun Kelly ! Attaqué par le Slim Shady dans le titre Not Alike présent sur l’album Kamikaze, MGK avait très vite répondu avec Rap Devil. Une référence évidente au surnom de Rap God donné à la légende du rap US, et un morceau virulent à son égard dans lequel le rappeur de Cleveland avait invité son aîné à arrêter “avant d’avoir une crise cardiaque” !

Si, lors d’une interview donné sur son site officiel, Eminem expliquait ne pas savoir quelle suite donnée à cette embrouille, il semblerait qu’il ait finalement changé d’avis puisqu’il vient tout juste de mettre en ligne KILLSHOT (Tir mortel). Un titre sans équivoque accompagné d’une illustration explicite pour un morceau très violent.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#KILLSHOT HIT THE LINK

Une publication partagée par Marshall Mathers (@eminem) le

Produit par IllaDaProducer, KILLSHOT est l’occasion d’un véritable règlement de compte pour Eminem. Insultes, attaques en tout genre, Marshall Mathers ne s’est rien interdit, débutant le morceau par un “Shut the fuck up” qui annonce la couleur.
Il va ensuite évoquer les ventes de son album et celle de son ennemi, qu’il appelle ironiquement son “fils” et qu’il compare à Taylor Swift et Iggy Azalea, en rappelant leur différence d’âge : “I’m 45 and I’m still outselling you / By 29 I had three albums that had blew.” (“J’ai 45 ans et je vends toujours plus que toi / A 29 ans [l’âge de MGK, Ndlr] j’avais 3 albums qui avait explosé”), une thématique qu’il reprend dans cette punch :Mes plus gros flops sont tes plus gros hits” ! On retiendra encore cette line où il réagit finalement aux propos de MGK au sujet de sa fille : “Garde ma bite dans ta bouche et arrête de parler de ma fille” ! Il faut comprendre qu’en réalité cette embrouille entre les 2 artistes trouve ses fondements dans ces épisodes où MGK évoque la fille d’Eminem, Hailie, sur ses réseaux sociaux. Il avait trouvé malin de dire qu’il la trouvait sexy. Si Em’ nie que ce clash repose sur ces tweets évoquant sa fille, on comprend qu’en tant que daron, ça le démangeait de remettre ce mec en place… Et cela même s’il ne voulait pas tomber dans la facilité des clashes !

Mais Eminem multiplie les attaques bourrées de références piquantes tout au long de ce morceau, quitte même à déterrer des dossiers brûlants que personne n’avait plus touché. Il profite par exemple de la situation pour revenir sur quelques-uns de ses clashes, comme avec Ja Rule et Benzino, dont on peut dire qu’Eminem a stoppé les carrières. Ainsi il prévient MGK qu’il lui réserve le même sort : “Kelly, they’ll be putting your name Next to Ja, next to Benzino—die, motherfucker !” (“Kelly, ils mettront ton nom à côté de Ja, et de Benzino – Crève enculé !”). Slim Shady pousse ses allusions encore plus loin dans ses phases, jusqu’à évoquer le meurtre de 2Pac souvent attribué à P.Diddy… qui – pour certains – en aurait donc été le commanditaire : “Kells, the day you put out a hit’s the day Diddy admits That he put the hit out that got Pac killed” (“Kelly, le jour où tu sortira un tube, ça sera le jour où Diddy admettra qu’il était derrière ce contrat qui a tué Pac…”). Whouaou, c’est chaud quand même !

Affaire à suivre…

Eminem – KILLSHOT :

Si son poto de toujours, et ex-membre de D-12, Bizarre a réagi sur Twitter pour valider ce diss track signé par le king des battles de Detroit en son temps, 50 Cent – actuellement en tournée en Europe – a aussi pris la peine de donner son avis. Pour lui, les protagonistes de ce clash n’ont pas à se comporter comme si ils ne s’étaient jamais doutés que ce beef allait finir par éclater au grand jour !

 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Don’t act like you didn’t know this would happen 🤭oh my what have you got yourself into. 🤨get the strap #lecheminduroi

Une publication partagée par 50 Cent (@50cent) le