Le vendredi 7 septembre, nous apprenions la nouvelle du décès de Mac Miller. Agé de 26 ans, le rappeur né à Pittsburgh s’est éteint à son domicile californien après une overdose. Producteur et rappeur ultra talentueux, il avait conquis les Américains grâce à ses titres Donald Trump ou Best Day Ever.

Forcément, la nouvelle avait provoqué une immense vague d’émotions, à commencer par Ariana Grande, son ex-girlfriend. Elle qui l’avait quitté notamment à cause de son addiction à la drogue s’est vue accusée par certains d’être responsable de sa mort. En réaction, elle avait désactivé les commentaires de ses réseaux sociaux avant de publier une photo, puis une vidéo accompagnée d’un très long message d’hommage.

La famille du rappeur a eu accès ce week-end à son testament. C’est une fortune de près de 9 millions de dollars que toucheront ses parents et son frère. Une somme gérée depuis 2013 par une structure juridique contrôlée par son avocat. Ce chiffre n’inclut d’ailleurs pas les biens immobiliers ni les futurs revenus issus de sa musique.

Depuis son décès, les ventes de ses projets et surtout de son récent album se sont envolées. Swimming, sorti début août, s’était écoulé en 1ère semaine à 56 900 exemplaires; la semaine dernière, c’est près de 67 000 unités qui ont été vendus. Des résultats élevés qui témoignent d’une très grande popularité malgré une exposition plus faible ces derniers mois.