C’est un Snoop Dogg particulièrement énervé qui a donné une interview à Dj Suss One sur la radio américaine Sirius XM. Invité à parler de musique évidemment mais également de sujets plus généraux, Calvin Broadus s’est emporté au moment d’évoquer Donald Trump, interrompant même son interlocuteur : “I dont give a fuck. I tell ‘em straight up motherfucker. If you like that nigga [Trump] you motherfuckin’ racist. Fuck you and fuck him. Now what?” (“J’en ai rien à foutre. Je leur dis cash à ces enculés. Si vous appréciez ce mec [Trump], vous êtes un putain de raciste. Allez vous faire foutre, qu’il aille se faire foutre. Maintenant quoi ?”).

Il rajoute : “He drew the lines. He drew the motherfuckin’ lines. Before him there were no lines […] we respected every thing, we didn’t trip, but nigga when you drew the line and start pointing mother fuckers out and singling them out nigga fuck y’all then nigga. You and them. Kanye too. Don’t forget about him too. Fuck You Too. Throw him in the bag, he right with them mother fuckers” (“Il a tracé les lignes. Il a tracé les putains de lignes. Avant lui, il n’y avait pas de lignes […] Nous respections tout, nous ne faisions pas de conneries, mais mec, quand tu traces la ligne et commences à pointer certaines personnes et les marginaliser, t’es un enculé, toi et tous ceux qui font ça. Kanye aussi. Ne l’oublie pas lui aussi. Qu’il aille se faire foutre. Il est dans le même sac, il est d’accord avec ces enculés”).

Visiblement très agacé, Snoop Dogg s’est donc littéralement lâché. Il a déjà eu à faire à Donald Trump, qui avait demandé sur Twitter qu’il aille en prison après la sortie du clip de Lavender dans lequel The Doggfather abat le président des Etats-Unis. Quant à Kanye, s’il l’avait plusieurs fois chambré au sujet de son soutien à Trump, il ne l’avait jamais attaqué frontalement comme cela. Forcément, la réaction des 2 concernés se fait déjà attendre…