Médine au Bataclan : une ouverture d’enquête a été demandée…

Rarement la programmation d’un concert n’aura autant fait parler d’elle. Le 20 octobre prochain, Médine doit se produire dans la mythique salle du Bataclan de Paris : un rêve de jeunesse pour lui, comme il le raconte dans le morceau qui porte le nom de ce lieu devenu tristement et mondialement célèbre en novembre 2015. Le succès est au rendez-vous puisque la date est complète depuis des semaines, si bien qu’une 2nde a été ajoutée à l’agenda des lieux, la veille, soit le 19/10.

Jusqu’ici, tout allait bien… jusqu’à ce que quelques militants d’extrême-droite s’excitent sur les réseaux sociaux et montent en épingle une polémique. En sortant quelques phrases de leur contexte, ils font passer Médine pour un islamiste violent et faisant l’apologie du terrorisme. Une lecture complètement inversée de la réalité quand on a un minimum écouté la discographie du Havrais. L’histoire est allée assez loin puisqu’un groupuscule armé projetait même d’assassiner le leader de DÎN Records.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

J’crois que vous n’êtes pas prêt pour la nouvelle version Cardio du show. Vérification demain soir au Havre 23h45 festival Ouest Park

Une publication partagée par Médine (@medine_officiel) le

En parallèle à ces protestations, les propriétaires de la salle ont maintenu leur confiance en Médine tandis que certaines victimes des attentats du 13 novembre ont dénoncé la récupération politique de leurs souffrances. A un mois de ce double shows, on ne pensait pas que certains continueraient d’insister… et pourtant !

Selon les informations de RTLPhilippe De Veulle, avocat de plusieurs victimes de l’attentat du Bataclan a demandé l’ouverture d’une enquête préliminaire pour les textes de Médine qui incitent selon lui à la haine, la discrimination et la violence en saisissant le procureur de la République de Paris. Il s’est d’ailleurs exprimé confirmant la mauvaise interprétation du message délivré : “Est-ce que c’est pas assez clair pour vous que c’est un appel à la violence ? Que c’est un appel au meurtre ? Les familles n’ont qu’une crainte, c’est que ces paroles-là soient dites au Bataclan. Je pense qu’une enquête doit être diligentée et que des poursuites doivent être engagées.”