Après la France en 2016 et l’Europe en 2020, c’est désormais officiel : l’Allemagne accueillera le Championnat d’Europe de football en 2024. Le comité exécutif de la fédération européenne, composé de 17 représentants issus de plusieurs pays, vient tout juste d’annoncer la nouvelle lors d’un congrès exceptionnel. La Turquie, candidate pour la 4ème fois d’affilée, se voit encore refuser la possibilité d’organiser la compétition. En 2010, le pays avait été battu d’une seule voix par la France pour l’organisation de l’Euro 2016.

Donnée favorite par la plupart des observateurs, l’Allemagne organisera donc son 2ème Euro après la RFA (Allemagne de l’Ouest) en 1988, que les Pays-Bas de Van Basten avaient remporté. 10 stades ont été retenus pour l’occasion, dont l’Allianz Arena de Munich ou le Stade olympique de Berlin, tristement célèbre pour les Français puisqu’il avait accueilli la fameuse finale du Mondial 2006… Forcément, les fans turques se sont déchaînés après cette annonce, enrageant pour ce qu’ils ressentent comme une injustice. Ils ont par exemple repris un slogan habituel dans le milieu des Ultras, : “UEFA = Mafia”.

La fédération européenne avait, dans ses différents rapports précédant sa décision, notamment appuyé sur le problème récurrent des droits de l’homme et de l’instabilité politique qu’elle prête à la Turquie. Face à ça, le dossier allemand a lui été largement salué, sans doute grâce à l’expérience du Mondial 2006 et à la présence de la totalité des stades déjà opérationnels.

Si 2024 semble bien loin pour nous, la France pourra en tout cas compter sur sa star Kylian Mbappé, qui ne sera âgé que de seulement 25 ans…