Sadek : la folle année 2018 de Johnny de Janeiro ! [Dossier]

dossier sadek

La vie de quartier

Il faisait partie des membres les plus talentueux de la génération du début des années 2010 qui a bouleversé les codes du rap français. En 2018, Sadek est devenu l’un des acteurs majeurs du mouvement et son personnage d’épicurien fantasque a séduit aux delà des frontières de la musique puisqu’il a déjà commencé sa carrière d’acteur avec brio en jouant aux côtés de Gérard Depardieu…

Alors qu’est sorti Johnny de Janeiro, le 6ème album studio de sa carrière, Sadek a vécu des derniers mois intenses. Marqué par une activité accrue sur les réseaux, et par plusieurs voyages dont celui au Brésil où il y a tourné plusieurs clips, c’est là-bas qu’il a trouvé l’inspiration pour le nom de son nouvel opus.

  3 PROJETS EN 1 AN  

Musique, cinéma, bizness, textile, barber shop, Sadek est hyperactif, et touche à tout… D’ailleurs, tout a commencé par une annonce très excitante : Sadek nous a promis pas moins de 3 nouveautés pour cette année 2018. Une déclaration fidèle à sa productivité, lui qui a déjà lâché 8 projets dans sa carrière et a multiplié les featurings. Le résultat n’est pas encore à la hauteur des espérances puisqu’à la fin du 9ème mois de 2018, il n’y a qu’un album de sorti. Peut-être que dans ce décompte, Sadek rangeait 93 Empire. Si il a l’âme d’un voyageur, le rappeur de Neuilly-Plaisance n’oublie pas pour autant son département d’origine et sa participation à Woah, le single phare de la compilation de Sofiane, est assez évidente. Il pose également sur 2 autres sons : Maman veut pas avec Q.E Favelas et GLK et Drive By sur lequel il se joint à Dinos et Ixzo. Dans ces nouveautés cette année, on peut compter l’ouverture d’une boutique en ligne : Le Dekshop. Ce magasin virtuel dans lequel il s’est impliqué a vu le jour cet été et vend la marque La Fine (du surnom qu’il donne à ses fans) mais également d’autres griffes comme Daömey ! Nous évoquerons également, un peu plus bas, son actualité cinéma puisqu’un projet est également sorti en 2018.

  LE BRESIL  

S’il s’est rendu cette année en Grèce et aux Etats-Unis, c’est bien ses aventures brésiliennes qui auront forgé l’année 2018 de Sadek. Convié pour la 1ère fois au pays de Neymar en 2017 pour y présenter Tour de France au festival du film français de Valirux, il en a profité pour y clipper 2 morceaux : Imma et Maladie. Mais lui-même ne se dit pas content du résultat, estimant qu’il n’avait pas encore réussi à capter l’ambiance du pays.

Cette 1ère expérience aura eu le mérite de le motiver pour retourner au Brésil et pouvoir s’imprégner de cette culture, où l’épicurien qu’il est peut s’y épanouir. Ceux qui ont suivi ses aventures sur les réseaux sociaux ont pu constater que le rappeur, qui a décidé de faire de la funk brésilienne en français, a vécu sa meilleure vie, entre bonnes bouffes, soirées folles et environnement dépaysant.

Profitant des douceurs de la vie brésilienne, Johnny Niuum n’en a pas pour autant perdu son humour. Ceux qui le suivent dans ses stories Instagram peuvent en témoigner. Il poste régulièrement des vidéos très hilarantes comme ce jour où il a voulu construire un Jurassic World en plein Brésil en prenant une voix digne des meilleurs doublages de films américains des années 80 !

  JOHNNY DE JANEIRO  

Il a évidemment profité de sa présence sur place pour tourner de nouveaux clips où on peut voir qu’il s’est clairement habitué à sa nouvelle vie de Carioca. Il s’y est également créé un personnage qui donnera le nom de cet album : Johnny de Janeiro (#JDJ). C’est à dire un Sadek encore plus fou et décomplexé que jamais, et affublé d’une magnifique perruque qui fait ressortir le latino qui sommeillait en lui. Il a tourné plusieurs clips avec cette tenue dont 2 ont déjà été publiés : Tentacion, qui représente bien l’ambiance festive de sa vie et JDJ, qui nous plonge dans les nuits torrides du pays lusophone. Ce dernier nous a d’ailleurs permis de faire la connaissance de son pote, l’arme à feu Francis, et du modèle Ari Carmone.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ari Camone (@aricamone) le


Le plus récent des clips, Kameha, nous permet de voir que Johnny n’a pas que fait la teuf, mais qu’il a aussi communié avec la nature. Surtout quand il peut y croiser une belle amazone et réaliser un rêve de gosse en effectuant l’une des techniques préférées des fans de Dragon Ball !

D’autres clips sont en boîte : c’est en tout cas ce qu’on peut penser puisqu’on n’a pas encore vu celui dans lequel Sadek a sympathisé avec un figurant qui porte le maillot de l’équipe de France pendant que des scènes de karting sont tournées. Patience…

  LE TOUR DU MONDE  

Mais le Brésil n’est pas la seule destination où Sadek a traîné sa fureur de vivre. Si le clip de Bep Bep a été réalisé à Naples : il a été tourné en 2017 comme en témoigne sa coupe de cheveux. En revanche, le rappeur du 93 s’est également rendu à Las Vegas, sûrement pour y “niquer le casino”, mais aussi pour se faire un road-trip dans le désert.

Malgré tout ce bon temps pris, Sadek a également passé quelques jours en Grèce. On a pu le voir une nouvelle fois profiter de la douceur de la vie méditerranéenne. Il n’a pas pour autant mis au repos son sens du comique quelque soit la situation et il profite de sa promenade en âne pour rigoler avec les nouveaux calculs de streaming imposés par le SNEP pour réduire la prolifération de certification. Une des vidéos les plus cultes de l’année !

Il profite de ce voyage pour rendre visite aux dieux de l’Olympe et dialoguer (enfin “monologuer”) avec Poséidon… Un grand moment d’histoire !

  LE 25 MAI  

Le 25 mai 2018, Sadek fête ses 27 ans, et il est à Paris. Après un petit passage dans les locaux de sa maison de disques (Rec. 118) qui a organisé une petite soirée en l’honneur de ses artistes (Ninho, Hornet La Frappe, Aya Nakamura…), et durant laquelle Sadek aura trinqué de manière originale et délicate avec une bouteille de champ’ pour son anniversaire, il retrouvera les siens… Le lendemain, comme pour continuer les festivités, il se lancera dans une délirante partie de Paintball.