Sadek : la folle année 2018 de Johnny de Janeiro ! [Dossier]

La coupe du monde, l'album, le cinema, ... la suite de la folle année de sadek

  LA COUPE DU MONDE  

S’il a beaucoup vécu au-delà des frontières de l’hexagone en 2018, il n’en oublie pas son pays, la France. Outre son anniversaire, il était donc présent en France pendant la Coupe du monde et en particulier les matchs à élimination directe qu’il a suivis avec beaucoup d’intensité. Entre ses délires avec Hakim Jemili, son coup de gueule envers ceux qui se sont mis à suivre l’équipe sur le tard et ses scènes de liesse partagées en direct, Sadek nous aura vendu du rêve, en tout cas autant que l’équipe de Deschamps !

  L’ALBUM  

Projet d’album oblige, même si on l’a peu évoqué ici, Sadek s’est aussi et heureusement retrouvé en studio. Il a partagé l’une de ses séances lors d’un live sur Insta où il enregistrait avec un certain… MHD ! Cette rencontre en studio a donné naissance à un morceau à l’ambiance festive – comme dans une soirée Baile Funk -, le 4e track de l’album Johnny de Janeiro : Ariva. Une couleur musicale que l’on retrouve représentée sur la pochette électrique et révolutionnaire – dans les codes et l’imagerie développée par le rap game – de cet opus, réalisée par le photographe Fifou.

  LE CINEMA  

Dans l’actualité de 2018 de l’artiste de 27 piges, le cinéma avait également une place de choix. Sorti le 18 juillet 2018, Fleuve noir lui a permis de partager l’affiche avec Vincent Cassel, Romain Duris, Sandrine Kiberlain, Elodie Bouchez et Hafsia Herzi. Un gros casting pour une fiction dans laquelle le rôle de Sadek Bourguiba est malheureusement trop mineur. Cela donne en tout cas envie de le voir une nouvelle fois devant la caméra… Au cinéma ou dans une série… c’est ce qui se chuchote…

  LA RELEASE PARTY  

La sortie de son album, Johnny de Janeiro, le vendredi 28 septembre 2018, a été célébrée le soir-même dans le club parisien du Trust lors d’un release party où MHD était également présent. Mais le clou du spectacle, comme un hommage au pays qu’il a visité plusieurs fois cette année, le Brésil, et comme un clin d’œil à son nouvel album, était la présence d’un invité d’honneur : Zé Pequeño (Leandro Firmino) du film La cité de Dieu !

Toutes ces expériences ont forgé le Sadek de Johnny de Janeiro, personnage entier, amateur de bonne chair, au regard sur le monde qui lui est propre et à l’ouverture d’esprit indéniable. Si l’évolution qu’il a connue ces dernières années se poursuit, on peut se demander quels vont être les prochaines étapes de sa carrière ?

 

  #BONUS

Le jour où, avec Alkpote, ils ont fait fumer un joint à un homard au Speakeasy, le restaurant de Xavier Pincemin, vainqueur de Top Chef 2016 !

 

Alors, qu’avez-vous pensé de cette folle année de Sadek ? Quel moment ou délire vous a le plus marqué ? Et surtout ce nouvel album, qu’en pensez-vous, et quel titre avez-vous le plus kiffé ?