Comment Drake ne pouvait pas évoquer son clash épique avec Pusha T dans une interview dans laquelle il est censé se livrer sans filtre ? En participant à The Shop, la nouvelle émission de LeBron James, Drizzy a évoqué de nombreux sujet concernant sa vie privée.

Si le teaser nous montrait le rappeur de Toronto en train d’évoquer sa façon dont il comptait quitter la musique, c’est bien sûr son clash avec les 2 boss de GOOD Music (incluant donc Kanye West) et la révélation de sa paternité cachée qui était au centre de l’attention. Drizzy ne s’est pas défilé et raconte que toute l’histoire part du mari de Kim Kardashian qui a voulu bosser sur son album… avant de le trahir !

Il raconte lui avoir fait écouter March 14th (le son dans lequel il évoque sa paternité), montré une photo de son fils Adonis et raconté les problèmes qu’il rencontrait avec la mère de celui-ci. Il l’a également trahi en musique, en sortant le morceau Lift Yourself qui aurait dû être une de leur collaboration mais également en publiant 5 projets au moment où Drake prévoyait d’envoyer Scorpion ! Drake accuse son ancien pote de Chicago d’avoir raconté tous les dossiers à Pusha T pour qu’il puisse sortir son violent clash, The Sory of Adidon

Le boss d’OVO s’est montré également choqué que l’ ex-membre des Clipse s’en prenne à Noah Shebib, son producteur, sur sa maladie (une sclérose en plaque). Ce passage a été relayé par l’influent Dj Akademik. En commentaire, un Internaute a écrit que Drake défendait plus son producteur que son propre fils. En réponse, Pusha T a bombardé d’emojis ‘morts de rire’, pour en rajouter une couche. Il a fait la même chose avec un commentaire qui demandait si LeBron était devenu historien du rap sous cette même vidéo…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Man Pusha T out here in my comments laughing at Drizzy. Did drake do the right thing by not responding or…….

Une publication partagée par DJ Akademiks (@akadmiks) le