Black Eyed Peas revient aux sources avec Masters of Sun [Album]

Le retour des Black Eyed Peas ne nous rajeunit pas. Il faut dire que le dernier album du groupe date d’il y a 8 ans. Aujourd’hui, ils signent leur grand come-back avec Masters of Sun.

En 2010, le groupe est alors au summum de sa gloire, après avoir enchaîné les hits sur leurs précédents albums. Entrainés par le sens de la mélodie de will.i.am et le charisme de Fergie, les 4 artistes font danser la terre entière. Mais la formule s’essouffle sur The Beginning et marque le début du déclin de l’équipe. Après leur dernière tournée en 2011, les 4 rappeurs partent se lancer dans l’aventure solo. Si le leader musical arrive à très bien s’entourer, il ne retrouvera jamais le succès connu en groupe.

C’est seulement à partir de 2015 que la machine Black Eyed Peas est relancée avec un nouveau single qui posera les bases de cette renaissance : un esprit hip-hop très marqué dans le début des années 90 et surtout l’absence de Fergie qui n’avait rejoint le crew qu’en 2003 après la sortie de 2 albums. Le groupe va ensuite partir en tournée mondiale en remplaçant leur chanteuse par Lydia Lucy, que William a découvert dans The Voice version britannique, émission dans laquelle il a fait partie du jury.

Mais c’est bien dans une formation à 3, avec les fidèles Taboo et apl.de.ap que le groupe a enchaîné les autres singles, à la forme orthodoxe et au propos hautement politisé comme Street Livin’ et Get It qui ne figureront pas dans l’album. Masters of Sun est un 12 titres en forme de retour aux sources dans lequel on peut y croiser des légendes comme Nas, Slick Rick, Ali Shaheed Muhammad et Phif Dawg d’A Tribe Called Quest, Posdnuos (De la Soul) mais aussi Nicole Scherzinger, CL, la star de la K-Pop et Esthero, qui avait contribué à un des 1ers hits du groupe en 2000.