Heuss l’Enfoiré, toujours aussi fort dans L’Enfoiré ! [Vidéo]

Très fort. Difficile de lâcher 2 autres mots quand on a entendu Heuss l’enfoiré rapper. Multisyllabes, flow relax et des textes qui s’enchaînent si bien qu’on dirait qu’il a toujours été un Mc : voici en résumé le style du franco-algérien.

Pourtant ça ne fait que quelques années qu’il est dans le game. Après quelques essais sous le nom de Hustler, c’est en 2017 que sa 2ème carrière démarre vraiment. Proche de Soolking, c’est grâce à son passage dans Rentre dans le Cercle que son talent explose aux yeux de tous, notamment ceux de Sofiane qui n’hésitera pas à le faire signer sur son label Affranchis Music et le faire poser sur 93 Empire même s’il vient de Villeneuve-la-Garenne (92).

S’il n’a toujours pas de projet dans les tuyaux, chacune de ses apparitions fait mouche, à commencer par la dernière en date, L’addition, où il tient la dragée haute au mic à Vald pour une connexion très réussie. A l’image du morceau Gambino qu’il a dévoilé dans l’émission Planète Rap (sur Skyrock) avant de le sortir, ou du plus récent Hakan Sukur, le morceau inédit L’enfoiré a été lâché en exclusivité lors du 2ème soir consacré à Fruit du démon, le 1er album solo de Soolking.

A l’image de Tony Coulibaly de Booba ou Bendero de Moha La Squale, ce morceau à la 3ème personne parle d’un personnage à mi-chemin entre son auteur et une version plus gangster. Difficile de distinguer la réalité de la fiction dans ce portrait finement écrit d’un brikraveur venu d’un quartier et passant par la case prison…

Heuss l’enfoiré – L’enfoiré (live à Planète Rap) :

Si son label vient d’enchaîner les sorties avec 93 Empire en octobre et le solo de Soolking au début du mois de novembre, la logique voudrait que Heuss l’enfoiré soit le projet artiste à pouvoir s’envoler en solo et sortir enfin un 1er projet.