Le 21 avril 2012, Amine Bentounsi était abattu d’une balle dans le dos tirée par un policier  après une course-poursuite dans les rues de Noisy-le-Sec. Si les forces de l’ordre expliquent dans un 1er temps qu’il s’agissait d’un acte de légitime défense, ce que la justice confirmera lors du 1er procès, le responsable de la mort de l’homme âgé de 29 ans sera finalement condamné en 2017 à l’issue du procès en appel. Une décision obtenue en grande partie grâce à l’acharnement de sa sœur, Amal Bentounsi (qui a repris ses études pour devenir avocate), dont Kery James nous raconte aujourd’hui l’histoire à travers ce clip, 3ème extrait de son album J’rap encore qui sortira le 16 novembre.

Ce récit sert également à évoquer la vie de nombreuses femmes de cité, comme il l’explique en introduction :A travers l’histoire vraie d’Amal Bentounsi, je vous raconte l’histoire de toutes ces femmes, pas vraiment ordinaires, qui font face à l’adversité avec courage et dignité. Une pensée particulière pour celles qui dans nos quartiers, par le sacrifice de leur temps et de leur personne, portent le monde associatif à bout de bras”.

Produit par Coolax, le morceau revient sur cette histoire qui avait une nouvelle fois fait la une de l’actualité. Il évoque le long combat, les sacrifices mais aussi le bonheur de voir que justice a été faite. Comme pour PDM, on retrouve Leïla Sy derrière la caméra pour un clip qui rappelle forcément celui de Banlieusard, sorti en 2008 (déjà !). Un son engagé et touchant complété par un vidéo simple mais terriblement efficace où se succèdent les plans de plusieurs femmes concernées par le sujet.

Kery James – Amal :