La liste des ennemis de Booba est longue comme le bras. On ne compte plus les ennemis du Duc dans le game et un des plus anciens d’entre eux est Sinik puisque leur beef a commencé en 2007.

Depuis cette guerre, de l’eau à couler sous les ponts. Booba s’est trouvé d’autres ennemis (Rohff, La Fouine, Kaaris…) tandis que Sinik a mis un peu le son de côté pour se consacrer à son salon de tatouage. Avec le retour de son rival historique dans le game, Booba ne pouvait qu’être tenté de le repiquer. C’est donc ce qu’il s’est empressé de faire sur les réseaux sociaux, en commentant la dernière publication du rappeur des Ulis. Sous l’extrait de son dernier clip en collaboration, B2O a écrit “T’es pas en train d’tatouer des libellules toi?” en référence au business de l’Assassin du rap français. Fier de sa vanne, il l’a reposée en story, alors qu’il semble que son message a été supprimé par Thomas (ou son CM) sous la publication originale.

Dans la suite de sa story, il a expliqué l’origine de cette attaque : quelqu’un lui a envoyé par WhatsApp des extraits d’un reportage de Street Press réalisé dans le fameux salon de tatouage. Booba s’amuse que des clients viennent se faire tatouer Belle de La Belle et la Bête en trouvant ça “Tellement sombre”. Puis ils rigolent du fait que Sinik boive du Volvic Pamplemousse. Une raison suffisante pour le Boulonnais de relancer son beef vieux de plus de 10 ans.

Booba fait les choses bien puisqu’il cite ensuite sa source : un article datant de… 2016 ! Il n’est jamais trop tard pour se moquer apparemment…

Rappelons que le grand retour de Sinik doit avoir lieu au mois de janvier 2019 lorsqu’il doit sortir son nouvel album, Invincible, sur lequel on devrait retrouver Le réveil ainisi qu’Enfants terribles. Booba, de son côté, a sorti le single BB dont le clip ne devrait plus tardé à arriver…