Lauryn Hill : son concert à Paris est un fiasco ! [Vidéos]

La carrière de Lauryn Hill est un long chemin semé d’embûches et de looping au gré des humeurs de la rappeuse. Ce n’est pas les 20 ans de son mythique album (The Miseducation Of…) qui semble avoir apaisé ses démons comme en témoigne sa performance pour la 1ère de ses 2 dates prévues à Paris pour sa tournée anniversaire.

1998 est un âge d’or du rap, tant en France qu’aux Etats-Unis comme en témoigne les nombreux concerts pour fêter la double décennie d’albums cultes. Si de notre côté de l’Atlantique les NTM ont fait le taf, on ne peut pas en dire autant de l’ex-membre des Fugees. Après avoir raté son show à Bruxelles (gros retard pour à peine plus de 40 minutes de show sur scène), Lauryn Hill ne s’est pas rattrapée à Paris.

Si son public était impatient de revoir l’ancienne reine du hip-hop, il a eu le temps d’être refroidi. Après 3 premières parties dont celle de l’humoriste Fary, celui-ci a dû faire un 2ème tour de piste pour faire patienter le public : l’artiste est arrivée avec 2h30 de retard sur scène, après que Dj Reborn ait maintenu la température comme elle a pu

Entrée en scène à 22h37, ce n’est pas le show qui lui a permis de se faire pardonner. Certains morceaux ont été lourdement ré-orchestré et le tempo accéléré (il se dit qu’elle n’aurait plus les droits sur la musique de certains de ses morceaux à cause de différents avec les compositeurs de l’album), pas de scénographie époustouflante et un jeu de scène faible… et surtout un concert encore très court. A un peu plus de 23h30, l’AccorHotels Arena a dû couper l’artiste afin que la salle, qui doit fermer ses portes à minuit, puisse être vidée en temps et en heure. La chanteuse de 43 ans était en pleine interprétation de son hit Doo-Wop… qui s’est donc brusquement achevé. Tous les micros ont été coupés laissant le public pantois, afin que le public puisse évacuer la salle. Durant quelques secondes celui de Lauryn Hill a été ré-ouvert, le temps qu’elle puisse glisser un au revoir. Mais alors qu’elle voulait entonner un Killing Me Softly a capella, le micro était de nouveau coupé définitivement, alors que la déception avait gagné la salle depuis longtemps…

Malgré la déception de beaucoup, et la durée du show trop courte à l’unanimité, certains étaient juste heureux d’avoir entendu des classiques comme To Zion, Everything is everything ou encore Can’t Take My Eyes Off You...

Si seulement elle était montée sur scène à l’heure… ! Mais son show est-il véritablement plus long que ce qu’elle a donné ce soir, ou le public -comme en Belgique- a-t-il sensiblement assisté à l’intégralité de la performance… d’à peine plus de 40mn donc ? Réponse ce mercredi 21 novembre, pour le 2ème show parisien de sa tournée anniversaire.

Quoi qu”il en soit, Lauryn Hill a présenté ses excuses en postant un tweet sur son compte juste après le show tant décrié. L’artiste a préféré faire reposer tout ce qui lui était reproché sur des problèmes d’ordres organisationnels et techniques, comme la contrainte de faire venir des US vers l’Europe le matériel destiné à la production du spectacle. Le tout nécessitant des modifications et un temps d’adaptation… expliquant son retard sur scène à Bruxelles et à Paris :